Sentiments mitigés pour Mercedes

Après deux victoires en trois courses, la bonne série de Mercedes s'est interrompue ce dimanche au Nurburgring

Après deux victoires en trois courses, la bonne série de Mercedes s'est interrompue ce dimanche au Nurburgring. La W04 a retrouvé ses vieux démons, à savoir une usure excessive des pneumatiques qui a empêché Lewis Hamilton de lutter pour la victoire et Nico Rosberg de remonter après sa qualification avortée.

Selon Toto Wolff, les hautes températures ont à nouveau joué contre les Flèches d'Argent.

"C'était une course plus ou moins similaire à Bahreïn, avec une combinaison de températures ambiantes et de piste plus chaude. On a eu beaucoup de difficultés au début de la course mais on a un peu repris des couleurs en fin d'épreuve".

Le directeur général de Mercedes AMG ne peut que faire le même constat qu'en début de saison : la voiture est la meilleure en qualification, mais pas en course.

"C'est important que la voiture soit rapide, c'est plus facile de la rendre tendre sur les pneus que l'inverse, mais c'est très frustrant de la voir aussi peu performante en course".

Hélas pour Wolff, le problème risque de se reproduire en Hongrie, car comme l'Autrichien le rappelle, "on aura plus de temps pour réfléchir plutôt que tester, puisqu'on ne sera pas aux tests jeunes pilotes".

Lewis Hamilton a fini cinquième de la course tandis que Nico Rosberg a récolté les deux points de la neuvième place.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités