Sept ans de plus pour Monza et la F1?

"Le pire est derrière nous", estime le président de l'Automobile Club d'Italia en ce qui concerne l'avenir du Grand Prix d'Italie à Monza.

On le sait depuis la fin du mois de décembre, l’avenir du Grand Prix d’Italie à Monza est en passe d’être assuré. Un revirement de situation qui doit tout à un amendement adopté dans la Loi de Stabilité en Italie, permettant ainsi de modifier le montage financier de l’épreuve. 

Seul à débourser la somme exigée par la FOM pour l’organisation du Grand Prix jusqu'à présent, l’Automobile Club de Milan va désormais pouvoir profiter du soutien considérable de l’Automobile Club d’Italia, autorisé à financer l’évènement, et faire face à la revalorisation exigée par Bernie Ecclestone. Un pas considérable, qui va logiquement permettre à Monza de signer un nouveau contrat pour accueillir la Formule 1, alors que l’actuel prendra fin après l’édition 2016. 

"L’Autodromo di Monza a connu des temps difficiles, mais le pire est derrière nous et maintenant, nous sommes proches de signer avec Ecclestone pour avoir la Formule 1 en Brianza pour sept années de plus", a confirmé Angelo Sticchi Damiani, président de l’ACI, dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. "Nous allons gagner une bataille qui a conduit l’ACI à faire des sacrifices phénoménaux."

Grâce à la nouvelle loi qui a été votée en toute fin d’année 2015, l’ACI va pouvoir investir plus de 11 millions d’euros, qui vont s’ajouter aux 6 millions d’euros habituellement déboursés par l’Automobile Club de Milan. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags calendrier, italie, monza