Pérez pénalisé pour son accrochage avec Räikkönen

Sergio Pérez a été pénalisé d'une place sur la grille de départ du Grand Prix de Toscane pour son accrochage avec Kimi Räikkönen en Essais Libres 2.

Lors de la deuxième séance d'essais du jour sur le Mugello, alors qu'il sortait des stands, Sergio Pérez s'est fait remarquer en venant harponner l'Alfa Romeo de Kimi Räikkönen au premier virage. Le Champion du monde 2007 s'est retrouvé dans les graviers, tandis que l'aileron avant de la Racing Point a été endommagé.

Lire aussi :

Les commissaires ont infligé à Pérez une sanction inédite : la perte d'une seule place sur la grille de départ du Grand Prix de Toscane, avec l'ajout d'un point de pénalité sur sa licence (deux au total sur les douze derniers mois).

Dans le communiqué détaillant leur décision, les commissaires indiquent : "Le pilote de la voiture 11 [Pérez] a été averti par son équipe de l'approche de la voiture 7 [Räikkönen] et de la voiture 23 [Albon] alors qu'il sortait de la voie des stands, un drapeau bleu lui a été agité avant le virage 1 et il est apparent qu'il voyait la voiture 7 dans ses rétroviseurs."

"Le pilote a soutenu que la sortie des stands était extrêmement longue, qu'il avait atteint une vitesse élevée lorsqu'il a été doublé par la voiture 7 et qu'il n'était pas en mesure d'aborder le virage différemment."

"Pour décider de la pénalité, les commissaires ont pris en compte d'autres incidents similaires survenus en essais libres, y compris Bottas (Abu Dhabi 2019 – réprimande) et Vettel (Bahreïn 2015 – sans suite). Nous considérons que cette pénalité mérite d'être atténuée et réduisons par conséquent la sanction normale pour une infraction de ce type, de trois places sur la grille, à une, en soulignant qu'une pénalité sur la grille est appropriée car la voiture 11 sortait des stands tandis que la voiture 7 était dans un tour rapide ; par conséquent, le pilote de la voiture 11 était pleinement responsable."

Avant de connaître le verdict, Pérez s'était exprimé au micro de Sky Sports F1. "Elle est très étroite et longue, la sortie des stands", avait-il commenté. "C'est la première fois que nous venons ici, et en effet, les commissaires sont en train de délibérer. Ils pensent qu'elle devrait être modifiée, la sortie des stands, car elle va bien trop loin et ne donne pas d'angle [de vision], ce qui peut provoquer un accident."

partages
commentaires
Norris sur son accident : "C'est mieux" avec des graviers

Article précédent

Norris sur son accident : "C'est mieux" avec des graviers

Article suivant

Hamilton juge le Mugello : "Pas de temps pour jouer ici"

Hamilton juge le Mugello : "Pas de temps pour jouer ici"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Toscane
Lieu Mugello
Pilotes Kimi Räikkönen , Sergio Pérez
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021