Sergio Pérez fait le show dans les rues de Dallas

Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, Red Bull a organisé une démonstration publique. C'était à Dallas, à une semaine du Grand Prix des États-Unis.

1/9

Photo de: Red Bull Content Pool

2/9

Photo de: Red Bull Content Pool

3/9

Photo de: Red Bull Content Pool

4/9

Photo de: Red Bull Content Pool

5/9

Photo de: Red Bull Content Pool

6/9

Photo de: Red Bull Content Pool

7/9

Photo de: Red Bull Content Pool

8/9

Photo de: Red Bull Content Pool

9/9

Photo de: Red Bull Content Pool

Charger le lecteur audio

À l'heure où la Formule 1 s'apprête à faire son grand retour sur le continent américain, après quasiment deux ans d'absence en raison de la pandémie de COVID-19, Sergio Pérez et Red Bull Racing ont pris un peu d'avance. L'écurie autrichienne, jamais avare en événements de ce genre, était samedi dans les rues de Dallas, au Texas, pour offrir un joli spectacle au public présent.

À une semaine du Grand Prix des États-Unis, qui sera disputé sur le Circuit des Amériques à Austin, Sergio Pérez s'est glissé dans le cockpit d'une Red Bull RB7 (avec laquelle Sebastian Vettel a remporté son deuxième titre mondial en 2011) habillée d'une livrée 2021. Le Mexicain a ainsi participé à la première démonstration de l'équipe depuis deux ans, dans les rues de Harwood District.

Pérez a multiplié les runs sur le petit parcours tracé pour l'occasion, accompagné du motard Aaron Colton. L'occasion de s'offrir des sensations à part pour celui qui a rejoint Red Bull cette année et qui retrouvera le mois prochain son public toujours passionné à l'occasion du Grand Prix du Mexique.

"Aujourd'hui, c'était très spécial, j'ai vraiment adoré", a confié Sergio Pérez. "C'est la première fois que je faisais des donuts avec une Red Bull, c'était très amusant et c'est vraiment une journée qu'aucun d'entre nous n'oubliera de sitôt. C'est toujours un plaisir de venir aux États-Unis, je pouvais ressentir l'énergie de la foule et c'était incroyable de voir les sourires sur le visage des gens. Merci à tous les fans pour leur soutien aujourd'hui, ça me rend encore plus enthousiaste à l'idée de courir à Austin le week-end prochain, avec l'espoir de signer à nouveau un double podium."

Troisième du Grand Prix de Turquie, Sergio Pérez a en effet accompagné son coéquipier Max Verstappen sur le podium lors de la manche stambouliote il y a une semaine. Pour le Grand Prix des États-Unis, la Red Bull RB16B retrouvera ses couleurs traditionnelles après un passage au blanc et rouge pour honorer Honda. Néanmoins, la marque premium américaine du constructeur japonais, Acura, sera mise en avant, notamment sur les combinaisons des pilotes.

Lire aussi :

partages
commentaires
À qui la pole ? Les jurisprudences Schumacher complexifient le débat
Article précédent

À qui la pole ? Les jurisprudences Schumacher complexifient le débat

Article suivant

Petronas serait en passe de quitter Mercedes et la F1

Petronas serait en passe de quitter Mercedes et la F1
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021