Silverstone : des hauts et des bas pour Pic

Ce weekend, Charles Pic va disputer le deuxième Grand Prix de Grande-Bretagne de sa carrière

Ce weekend, Charles Pic va disputer le deuxième Grand Prix de Grande-Bretagne de sa carrière. L'an dernier, c'était la course à domicile de son équipe, Marussia ; cette année, ce sera encore le cas avec Caterham, les deux écuries étant basées à moins de cinquante kilomètres de Silverstone. Évidemment, avec plusieurs saisons dans les formules de promotion, Charles Pic a souvent couru sur le tracé britannique, mais a connu des résultats mitigés. S'il s'y est imposé en Formule Renault 3.5 en 2009, il n'est jamais parvenu à y marquer un point en GP2. L'an passé, il avait été devancé par son coéquipier Timo Glock, et aura donc à cœur de faire mieux. “Voici notre deuxième course à domicile de la saison, et ma deuxième course de F1 à Silverstone. J'ai gagné à Silverstone en Renault World Series, et même si la piste a été refaçonnée depuis, cela reste un circuit que je connais très bien, et sur lequel j'adore courir.” “Le Grand Prix de Grande-Bretagne est l'une des courses, comme le Canada et l'Allemagne, qui sont vraiment les favorites des fans. C'est un sentiment très spécial de voir le nombre de gens sur la piste le jeudi, quand les voitures ne roulent même pas ! Les fans britanniques adorent la F1, tout simplement, et comme la course a lieu très près du domicile de nombreux membres de l'équipe, je sais à quel point c'est important pour eux de réussir ici”. “Pour nous, il est important revenir au genre de progrès que nous avons vu à Bahreïn et en Espagne. Nous étions performants en course, à Monaco, avant de devoir abandonner, mais le Canada n'a pas été un bon weekend pour nous, donc tout le monde a travaillé d'arrache-pied pour nous aider à inverser la tendance vue à Montréal. Silverstone est un autre circuit rapide et n'est pas trop chaud d'habitude, mais nous travaillons beaucoup sur les réglages et sur le programme des séances, à Leafield, avant de se rendre sur le circuit, dans le simulateur et avec les ingénieurs ; nous sommes donc bien préparés, et je suis confiant quant à notre capacité à trouver la performance améliorée que nous avions vue à Barcelone”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Timo Glock , Charles Pic
Type d'article Actualités