Silverstone en danger

Le torchon brûle entre Bernie Ecclestone et le British Racing Drivers' Club

Le torchon brûle entre Bernie Ecclestone et le British Racing Drivers' Club. Dans une interview accordée au célèbre magazine Autosport, le milliardaire déclarait ne pas vouloir traiter avec les représentants du BRDC car ils n'offrent aucune garantie.

Ecclestone fait référence au précédent contrat signé avec le circuit et qui stipulait que des travaux d'amélioration devaient être réalisés avant la fin du présent contrat. Or celui-ci arrive à son terme et rien n'a été entrepris.

Selon le BRDC, un projet de reconstruction existe mais il manque les fonds pour le financer. Ce à quoi Bernie a répondu que cette affaire devrait être réglée avant la fin de l'année tout en laissant sous-entendre que le gouvernement pourrait très bien assurer une partie des coûts, lui qui dépense des fortunes pour l'organisation des jeux olympiques.

Cependant, le problème semble encore plus compliqué qu'il n'y parait car l'ensemble des équipes tient à garder le Grand Prix d'Angleterre, tandis qu'un accord passé avec la FIA stipule que les épreuves à caractère historique devraient être maintenues et Silverstone en fait partie.

Tout comme la France, l'Angleterre va bientôt appeler ses citoyens aux urnes, l'occasion de bouleverser l'ordre établi et d'avoir un nouveau gouvernement qui apportera peut-être plus de soutien au sport automobile.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités