Silverstone menace de ne plus accueillir la F1 après 2019

Le British Racing Drivers' Club (BRDC), propriétaire de Silverstone, déclare envisager l'activation d'une clause pour ne plus organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne au-delà de 2019.

Silverstone menace de ne plus accueillir la F1 après 2019
La carte du circuit de Silverstone
Felipe Massa, Williams loves Silverstone.
Une vue de l'aile de Silverstone
La Silverstone Wing
Le logo de Silverstone
Des fans sous le podium
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, avec ses fans
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Felipe Massa, Williams FW38
L'atmosphère du circuit

La présence de cette clause est connue depuis un moment, et le coût excessif de l'organisation du Grand Prix semble inciter le BRDC à l'activer. Il faut toutefois que Bernie Ecclestone en soit informé avant l'édition 2017.

Dans une lettre envoyée par le président du BRDC John Grant aux membres du club avant Noël, que la chaîne ITV a diffusée, il déclare que le circuit est de plus en plus inquiet concernant les implications financières de la tenue d'un Grand Prix de Formule 1.

"Votre conseil d'administration souhaite préserver le GP de Grande-Bretagne à Silverstone pendant de nombreuses années, mais seulement si cela a du sens de le faire", écrit John Grant. "Et nous devons protéger notre Club contre le désastreux risque potentiel d'années difficiles."

"Sans changement dans l'équation économique, le risque et le rendement ne sont pas viables, et nous explorons donc diverses façons de modifier cela."

"Parmi d'autres alternatives, le conseil d'administration étudie la possibilité d'annoncer avant le GP de Grande-Bretagne 2017 (comme requis) notre intention d'exercer la clause de rupture du contrat du GP de Grande-Bretagne fin 2019. Ce n'est pas une décision simple, et nous en étudierons exhaustivement toutes les implications avant de tirer une conclusion en milieu d'année."

17 ans

Un accord de 17 ans pour organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne a été signé par Silverstone en 2009, mais une clause incluait une augmentation des coûts de 5% pour de nombreux circuits, si bien que celui qui a accueilli la première course de l'Histoire du championnat du monde commence à douter.

Président du BRDC, Derek Warwick avait déclaré à Autosport en septembre dernier que cette augmentation de 5% avait poussé le circuit dans ses retranchements : "En fin de compte, si on ne peut pas se le permettre, on ne peut pas se le permettre. Nous soutenons le Grand Prix de Grande-Bretagne depuis de nombreuses années sans le moindre soutien de tiers ou du gouvernement."

"Nous avons dépensé plus de 60 millions d'euros pour construire la Wing, pour modifier le circuit et pour faire tout ce que voulait Bernie afin d'obtenir le Grand Prix. Mais nous sommes désormais dans une situation où les coûts sont devenus trop élevés pour nous."

Un autre circuit

Ecclestone ne paraît pas trop inquiet quant à cette situation, et affirme que d'autres circuits l'ont contacté dans l'optique de remplacer Silverstone : "S'ils veulent activer une clause de départ, nous ne pouvons rien y faire", déclare-t-il pour ITV.

"Deux autres circuits nous ont contactés et nous souhaitons ardemment conserver un Grand Prix de Grande-Bretagne, il n'y a aucun doute là-dessus, nous en voulons un. En ce qui concerne Silverstone, ce n'est pas en notre pouvoir."

Ce n'est pas la première fois que l'avenir de la Formule 1 à Silverstone est remis en question. En juillet 2008, Bernie Ecclestone avait annoncé la signature d'un contrat avec Donington pour l'organisation du Grand Prix de Grande-Bretagne à partir de 2010. Sans succès, car le circuit du Leicestershire n'a pas pu réunir les fonds nécessaires. Silverstone a donc signé son contrat de 17 ans fin 2009, avec en point d'orgue la construction de la Wing et des nouveaux stands.

partages
commentaires
Fitzpatrick - Le GP du Brésil a précipité la chute de Manor

Article précédent

Fitzpatrick - Le GP du Brésil a précipité la chute de Manor

Article suivant

Honda - Une architecture revue pour le moteur 2017

Honda - Une architecture revue pour le moteur 2017
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021