Silverstone perd sa zone DRS polémique

La troisième zone DRS du circuit de Silverstone a été abandonnée pour l'édition 2019 du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Silverstone perd sa zone DRS polémique

Cette troisième zone, située entre le dernier virage et le virage 3, avait été ajoutée l'an passé afin de faciliter les dépassements, mais un grand nombre de monoplaces n'avaient pas l'appui aérodynamique nécessaire pour passer la courbe d'Abbey avec le DRS ouvert. Romain Grosjean et Marcus Ericsson ont tous deux percuté le mur après avoir perdu le contrôle à cet endroit, alors que l'utilisation du DRS dans ce secteur avait été décrite par Lewis Hamilton comme "un exercice assez inutile, et assez dangereux, tout simplement".

Lire aussi :

Cette année en revanche, comme c'était le cas jusqu'en 2017, seules deux zones DRS seront disponibles, dans les deux plus longues lignes droites du circuit (Wellington et Hangar).

Après l'édition 2018, le regretté directeur de course Charlie Whiting avait défendu l'utilisation du DRS dans les deux premiers virages, affirmant que les pilotes étaient seuls responsables de leurs accidents. Il avait également reconnu que cette nouvelle zone DRS n'avait pas permis beaucoup de dépassements supplémentaires et n'avait pas aidé les pilotes à se rapprocher autant que prévu afin de pouvoir profiter de la zone suivante.

À noter que la surface de la piste a été refaite après un an seulement, la surface précédente ayant été très critiquée pour ses bosses en Formule 1 et surtout pour la mauvaise évacuation de la pluie en MotoGP, menant à l'annulation de la course pour les deux-roues l'an passé.

"Quelques personnes de la FIA y sont allées ces dernières semaines pour observer le travail qui a été fait", indique Michael Masi, directeur de course. "Selon les images que j'ai vues, tout a été fait avec des exigences très, très élevées. Le manager du circuit [Stuart Pringle, ndlr] a dit qu'en 30 ans passés à Silverstone, la surface de la piste avait été refaite trois fois, dont deux en deux ans, et il espère que ça ne se reproduira pas tant qu'il y travaillera."

partages
commentaires
Le Grand Prix de Grande-Bretagne dans le rétroviseur
Article précédent

Le Grand Prix de Grande-Bretagne dans le rétroviseur

Article suivant

Officiel - Silverstone prolonge avec la F1 jusqu'en 2024

Officiel - Silverstone prolonge avec la F1 jusqu'en 2024
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021