Le dernier champ de bataille de la F1 et ses opportunités illimitées
Prime
Formule 1 Analyse

Le dernier champ de bataille de la F1 et ses opportunités illimitées

Par :

Alors que les efforts de la Formule 1 pour réduire les coûts limitent l'utilisation par les équipes de leurs souffleries de pointe, les progrès de la technologie des simulateurs et ses possibilités illimitées pourraient bientôt être le facteur déterminant du succès d'une équipe.

Il fut un temps où la lutte entre les équipes de Formule 1 pour avoir les meilleures installations tournait autour des souffleries. Les rivaux consacraient des ressources considérables à la création de tunnels plus grands et plus performants, dans l'espoir qu'ils permettent de dégager les gains aérodynamiques nécessaires pour obtenir l'avantage sur la piste.

Mais, dans le cadre des efforts déployés par la F1 pour réduire les coûts et empêcher les grosses écuries de se surpasser avec des designs toujours plus coûteux, leur utilisation a été de plus en plus restreinte ces dernières années. Bien sûr, il y a toujours un avantage à disposer de la meilleure installation possible : c'est pourquoi McLaren et Aston Martin construisent tous deux leurs propres tunnels sur mesure en ce moment. Mais ce n'est plus un si grand champ de bataille pour l'innovation.

partages
commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Brawn justifie les demi-points : il fallait une "récompense"
Article précédent

Brawn justifie les demi-points : il fallait une "récompense"

Article suivant

Norris questionne l'attribution des points au GP de Belgique

Norris questionne l'attribution des points au GP de Belgique
Charger les commentaires