Singapour, c'est Monaco avec plus de dépassements

En se rendant à Singapour, le Formula One Circus se déplace sur l'un des circuits les plus atypiques du calendrier

En se rendant à Singapour, le Formula One Circus se déplace sur l'un des circuits les plus atypiques du calendrier.

En effet, c'est le deuxième circuit le plus lent du calendrier : la vitesse moyenne de la pole position 2011 était de 175km/h, et les pilotes bouclent les 5 kilomètres de Marina Bay dans le même temps que les 7 kilomètres de Spa-Francorchamps.

Norbert Haug explique tout l'intérêt de ce circuit urbain : “Cette course spectaculaire a lieu dans le centre-ville, les fans sont proches de l'action, et la course se passe la nuit, dans une atmosphère unique pour la Formule 1. Malgré des vitesses relativement basses, le circuit est un grand défi pour les pilotes et les voitures. Il n'y a pas moins de 23 virages, dont 10 dans le seul dernier secteur, et les pilotes changeront de vitesse presque 5000 fois pendant la course.”

“Avec plus de 100 secondes, c'est le circuit le plus long du calendrier, et seul Monaco a une vitesse moyenne plus basse. Cependant, lors de la course de l'an dernier, il y a eu presque trois fois plus de dépassements qu'à Monaco. Ce qu'exige Singapour, avec beaucoup de virages relativement lents, est très différent de ce qu'exige Monza, avec ses lignes droites et ses virages à haute vitesse,” conclut le vice-président de Mercedes-Benz Motorsport.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Norbert Haug
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités