Sirotkin mérite un volant en F1, selon Permane

Sergey Sirotkin mérite-t-il un volant en Formule 1 ? La réponse ne fait pas l'ombre d'un doute pour Alan Permane.

Sergey Sirotkin a gravi les échelons des formules de promotion avec succès, remportant des victoires en Formule Renault 3.5 et en GP2, où il s'est classé troisième du championnat à deux reprises.

Cette saison, Sirotkin a participé à un certain nombre de séances de test avec Renault, que ce soit en essais privés avec la Lotus E20 ou en essais libres au volant de la Renault R.S.17, mais le Russe n'est pas parvenu à convaincre le Losange de lui faire confiance pour 2017, l'écurie lui préférant Carlos Sainz pour remplacer Jolyon Palmer.

Sirotkin a finalement testé avec Williams lors des essais d'Abu Dhabi cette semaine, avec la bénédiction de Renault, dont il est encore pilote de développement. Il brigue ainsi le deuxième baquet de la structure de Grove pour 2018, même si c'est Robert Kubica qui part favori.

Sirotkin semble en tout cas avoir fait forte impression chez Renault. Lorsque Motorsport.com demande à Alan Permane, directeur des opérations piste, s'il mérite un volant en F1, celui-ci répond : "Je le pense. Très sincèrement. Je sais que je vais forcément dire ça, parce qu'il travaille avec nous, mais je pense qu'il a la rapidité. Je le pense vraiment. Et il a certainement, disons, l'éthique de travail."

Des soucis techniques en essais

Permane ne manque pas de souligner que la réussite n'a pas toujours été du côté de Sirotkin en Essais Libres 1, puisque pour diverses raisons, il n'a parcouru que 39 tours sur ces six heures d'essais.

"Cette année, il n'a vraiment pas eu de chance avec nous", déplore le Britannique. "Nous n'avons pas suffisamment bien travaillé pour lui, franchement, le vendredi. Il a piloté la voiture quatre fois et je crois que deux fois elle est tombée en panne."

"Mais si l'on regarde ses chronos, par rapport à Palmer en Malaisie sous la pluie et par rapport à nos concurrents directs, il fait du bon travail pour quelqu'un qui ne pilote pas beaucoup la voiture, il était très rapide."

"De l'autre côté, hors de la voiture, je ne trouve rien à redire. L'effort qu'il réalise, le feedback qu'il donne, ce qu'il est content de faire dans le travail avec les ingénieurs, il n'y a pas le moindre problème."

Aujourd'hui candidats au baquet Williams, Robert Kubica et Sergey Sirotkin avaient déjà été comparés en juin dernier, mais par Renault, lorsqu'ils avaient piloté la Lotus E20 à Valence, et il se disait que le Polonais s'était montré plus rapide. À l'époque, Sirotkin avait déclaré que c'était "partiellement vrai", mais selon Permane, ce n'est pas faire justice au natif de Moscou.

"Je ne pense vraiment pas que ce fût juste", estime-t-il. "Je ne pense pas que la presse ait obtenu des informations correctes. Et franchement, à comparer sur les deux jours, ça ne veut pas dire grand-chose. Surtout quand on va sur un circuit qui n'est pas très utilisé comme Valence ou le Paul Ricard, la piste change rapidement."

Hülkenberg élogieux

Permane n'est en tout cas pas la seule personne à tenir Sirotkin en haute estime chez Renault, semble-t-il. C'est également le cas de Nico Hülkenberg, qui l'a côtoyé toute l'année au sein de la structure d'Enstone. "C'est quelqu'un de très humble. Il a vraiment les pieds sur terre. Je le trouve très travailleur aussi", estime l'Allemand.

"Malheureusement, il n'a pas eu beaucoup de chance. À chaque fois qu'il roulait en EL1, il y avait des problèmes techniques ou il faisait mauvais, il y avait toujours quelque chose. Je compatis un peu avec lui, parce qu'il n'a jamais eu l'opportunité de montrer ce dont il était capable, car je pense qu'il est très talentueux."

Hülkenberg ajoute que Sirotkin "mérite certainement une opportunité", et que si ça ne tenait qu'à lui, le Russe serait "évidemment" candidat au baquet Williams.

Propos recueillis par Oleg Karpov

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergey Sirotkin
Équipes Renault F1 Team , Williams
Type d'article Actualités