Sirotkin émerge d'un processus d'évaluation "rigoureux et approfondi"

Williams a justifié son choix d'enrôler Sergey Sirotkin pour faire équipe avec Lance Stroll lors de la saison 2018.

Sirotkin émerge d'un processus d'évaluation "rigoureux et approfondi"
Lance Stroll et Sergey Sirotkin, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Claire Williams, Team Principal, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams mange
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Paddy Lowe, directeur technique Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40

La manne financière que Sergey Sirotkin va amener avec lui chez Williams est ce qu'elle est, et sans aucun doute significative, mais l'écurie britannique insiste sur les conditions dans lesquelles elle a choisi de titulariser le pilote russe pour succéder à Felipe Massa en 2018.

Sachant depuis novembre dernier que le Brésilien ne serait plus de la partie cette année, l'équipe de Grove a souhaité prendre tout le temps nécessaire pour faire son choix, et assure avoir mis en place un processus très scrupuleux pour évaluer "toutes les options disponibles", dixit Claire Williams.

Directrice adjointe de l'écurie toujours dirigée par son père, elle estime que l'arrivée de Sirotkin est également en ligne avec la philosophie historique de la structure, en se tournant vers les jeunes pilotes.

"Après un vaste processus d'évaluation des pilotes, je suis très heureuse que notre line-up 2018 soit finalisé, et je suis enthousiaste à l'idée de voir ce que la saison prochaine va nous réserver", assure Claire Williams. "Nous avons pris notre temps pour évaluer toutes les options disponibles, et je suis confiante dans le fait que Lance et Sergey puissent apporter les meilleurs résultats à l'équipe." 

"La philosophie de Williams a toujours été de promouvoir et de faire progresser de jeunes talents, et Sergey colle parfaitement à cette éthique. Lance a fait une première saison record, et avec désormais une année d'expérience, il sera prêt pour 2018. Nous avons un duo de pilotes talentueux, en lequel nous avons confiance pour apporter des résultats enthousiasmants à l'équipe."

Talent et éthique de travail

Williams a fait le choix de titulariser Siroktin, tout en nommant Robert Kubica au poste de pilote de réserve, lui qui était également en lice pour décrocher ce volant. D'autres profils ont également été étudiés, parmi lesquels Daniil Kvyat, Paul Di Resta ou encore Jolyon Palmer.

"Nous avons mené un processus d'évaluation des pilotes rigoureux et approfondi", insiste Paddy Lowe, directeur technique de Williams. "Au final, Sergey a impressionné l'équipe par son rythme de course et son talent, son retour technique et son éthique de travail, à la fois à l'usine et en piste à Abu Dhabi." 

"Je suis ravi qu'il rejoigne l'équipe pour faire équipe avec Lance la saison prochaine. Lance disputera sa deuxième saison avec nous, après avoir accompli des choses remarquables lors de sa première année. Nous avons un line-up excitant pour 2018, ce qui nous aidera à maximiser le potentiel de la FW41."

partages
commentaires
Ferrari en passe d'annoncer le nouvel ingénieur de Räikkönen
Article précédent

Ferrari en passe d'annoncer le nouvel ingénieur de Räikkönen

Article suivant

La F1 va présenter sa vision de l'avenir aux promoteurs de GP

La F1 va présenter sa vision de l'avenir aux promoteurs de GP
Charger les commentaires
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021