SLF - Qualifs : Rigon en pole chez lui !

Les Français n’ont pu optimiser leur place sur la grille de départ de la manche SuperLeague Formula by Sonangol d’Adria, mais savent que la nature exigeante et sinueuse du tracé Italien promet deux courses pleines de rebondissements, demain

Les Français n’ont pu optimiser leur place sur la grille de départ de la manche SuperLeague Formula by Sonangol d’Adria, mais savent que la nature exigeante et sinueuse du tracé Italien promet deux courses pleines de rebondissements, demain.

Troisième pilote de la saison à défendre les couleurs de l’Olympique Lyonnais après Sébastien Bourdais et Frank Perera, c’est l’Espagnol Celso Miguez qui défend les couleurs du club bleu-blanc-rouge. Sur une piste qu’il ne connaissait pas, l’ex-pilote Formule 3.5 trouvait ce matin ses marques lors des deux courtes séances d’essais libres. Il complétait la seconde à 1.4s du temps de référence, sur le tracé de 2,7 km.

Dans le Groupe A dans lequel court l’OL, et constitué de 8 concurrents, il n’y a que quelques minutes pour se qualifier dans les 4 premiers et espérer passer en quarts de finale. Mais le verdict est imparable : avec 1’290s de retard sur le meilleur temps de John Martin (Beijing), l’OL est 8ème et dernier du groupe, tandis que les six premiers se tiennent dans une demi-seconde.

Les deux Français rescapés du plateau se rencontrent dans le Groupe B. Julien Jousse ( AS Roma ) entre d’emblée en piste pour assurer un temps. Il prend le commandement de la séance. Mais Rigon, local de l’étape, connaît le circuit comme sa poche et réalise un second secteur canon lui permettant de surpasser la performance du Français de 0’3s. La tâche est plus compliquée pour Gommendy, qui pousse avec la monoplace du Galatasaray. En dépit de ses efforts, il ne peut obtenir mieux qu’un sixième temps, à 0’890s de Rigon. Surprise de taille : Craig Dolby (Tottenham), 2nd au championnat, passe à côté de sa séance et ne se qualifie pas dans le top 4.

Seul Julien Jousse est encore en course en quarts. La main légèrement bandée, il est opposé à Alvaro Parente, du FC Porto. C’est le Portugais qui remporte la bataille pour un tout petit dixième d’avance. Jousse reconnaîtra qu’il aurait pu mieux négocier le premier virage, dont la sortie est critique. L’AS Roma ne s’élancera pas des avant-postes pour sa manche à domicile.

La déception Italienne sera largement compensée par la pole-position de Davide Rigon, qui prend chez lui la première place avec le RSC Anderlecht et peut alimenter ses espoirs de remontée au championnat, dans lequel il occupe actuellement la 3ème place.

Le pilote italien devancera John Martin sur la grille de départ. Ben Hanley et Alvaro Parente seront quant à eux sur la deuxième ligne.

 

Pilote Equipe  Temps/Ecart
01 D. Rigon RSC Anderlect 1:06.644
02 J. Martin Beijin Guoan 1:07.099
03 A. Parente FC Porto 1:06.990
04 B. Hanley Olympiacos 1:06.960
05 M. Wissel FC Basel 1:06.997
06 J. Jousse AS Roma 1:07.180
07 F. Vervisch Liverpool 1:07.200
08 Y. Buurman AC Milan 1:07.226
09 C. Dolby Tottenham Hotspur 1:06.743
10 D. Tappy Flamengo 1:06.929
11 T. Gommendy Galatasaray 1:07.018
12 M. Martinez Sevilla FC 1:06.945
13 H. Lloyd PSV Eindoven 1:08.328
14 R. Doornbos Corinthians 1:07.217
15 C. Miguez Olympique Lyonnais 1:07.743

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Davide Rigon , Sébastien Bourdais , Alvaro Parente , Celso Miguez , Julien Jousse , John Martin , Ben Hanley , Craig Dolby , Franck Perera
Type d'article Actualités