SLF - Réactions de Jousse, Gommendy et Miguez aprés les qualifs

Après une séance de qualifications qui a été dominé par Davide Rigon, les pilotes Français ainsi que Celso Miguez, qui pilote pour une équipe française, reviennent sur leur séance où ils ne sont pas parvenu à hisser leur monoplace sur les premières...

Après une séance de qualifications qui a été dominé par Davide Rigon, les pilotes Français ainsi que Celso Miguez, qui pilote pour une équipe française, reviennent sur leur séance où ils ne sont pas parvenu à hisser leur monoplace sur les premières lignes.

Julien Jousse (AS Roma), 6ème :
"Nous sommes en progression par rapport à ce matin. Avec les pneus neufs, nous étions à une seconde. Dans mon groupe, pourtant, la performance est très positive puisque d’emblée j’établis un meilleur temps que celui du Groupe A. Mais contre Alvaro [Parente], je rencontre du survirage dans le premier freinage et bien que je finisse très bien le tour, je concède un petit dixième. Ma main ne me pose pas de problème, et je suis confiant pour la course, car il y aura forcément beaucoup de pilotes qui sortiront trop large dans ces virages serrés, et il sera important de bien ré-accélérer en dosant comme il faut."

Tristan Gommendy (Galatasaray), 11ème :


"On est un peu déçus, car en essais ce matin, nous n’avons pas mis les pneus neufs et comme quelques pilotes l’avaient fait, nous avions calculé que nous étions P2 ou P3. Il faut que l’on vérifie si le fait d’avoir changé les planches ne nous a pas fait frotter un peu par terre. J’ai pourtant tout essayé. Mais je bloquais les roues très facilement et j’ai fait un gros plat sur l’avant gauche. Il va y avoir des fautes ici, c’est une certitude. On ne fait qu’accélérer et freiner, il n’y a aucun répit, et pas de temps pour se reposer. Demain, sur 40 tours, ça va être physique et ce sera un paramètre. On va tâcher de rester en dehors des embûches."

Celso Miguez (Olympique Lyonnais), 15ème :


"Je suis content. J’arrive juste, je ne connais ni l’auto, ni la piste, et il faut apprendre à travailler ensemble. Le circuit en lui-même ne pose pas de problème, mais il faut définir de bons réglages. Demain, l’objectif est de terminer la course, de ne pas commettre d’erreurs. C’est très sinueux et il faut rester attentif"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Davide Rigon , Tristan Gommendy , Celso Miguez , Julien Jousse
Type d'article Actualités