SLF - Réactions françaises après Adria

Comme après chaque meeting de SuperLeague Formula, ToileF1

Comme après chaque meeting de SuperLeague Formula, ToileF1.com vous propose les réactions des pilotes français de la catégorie ainsi que celles des pilotes roulant sur des monoplaces françaises.

Voici les réactions après le meeting italien qui a eu lieu à Adria :

Julien Jousse (AS Roma) :


Course 1 : 5ème


Course 2 : 14ème


"J'ai fait tout ce que j'ai pu ce weekend, mais ça n'a pas voulu sourire... En première course, j'ai pris un bon départ, mais je n'ai pu tenir le rythme en fin de course, ayant de gros problèmes de traction. J'ai quand même réussi à garder ma cinquième place, une bonne opération en vue de la Superfinale. La seconde en revanche fut très difficile, avec ce départ dans le peloton je me devais d'être agressif pour progresser dans la hierarchie. Malheureusement j'ai sur-estimé la vitesse de Tristan alors que j'arrivais avec le Push to Pass pour le dépasser. Je l'ai touché très légèrement mais en phase de freinage ça a suffit pour le mettre en tête à queue et j'en suis désolé. Après avoir perdu trois places à ce moment précis et avoir pris un drive through, je n'avais rien d'autre à faire que de rouler et prendre des points... Nous nous rattraperons à Portimao dans quinze jours, où je compte bien scorer et participer encore à la Superfinale!"

Tristan Gommendy (Galatasaray) :


Course 1 : 9ème


Course 2 : 13ème


"La voiture était pratiquement inconduisible en course 2, donc même si Jousse ne m’avait pas tapé, ça n’aurait pas été super. Mais c’est dommage car ce n’est pas la première fois que ça arrive ; il a été pénalisé. Il s’est puni lui-même et a été puni après. A la première course, il y a eu un petit problème avec les quantités d’essence et il m’en manquait pour finir les trois derniers tours normalement. C’est dur moralement, car j’ai dépensé une énergie inhumaine pour rester devant Liverpool, et je me suis battu dur pendant des tours et des tours ; mais j’ai été obligé de laisser passer Liverpool et Corinthians à la fin de la course car sinon je ne franchissais pas la ligne ; c’est extrêmement vexant après une demi-heure de combat. Je suis tombé en panne juste après l’arrivée, donc j’ai quand même sauvé le plus gros. Mais ce que je veux, c’est passer dans les six meilleurs du week-end pour disputer la SuperFinale et ramener des primes monétaires au team. Un jour, ça va sourire."

Celso Miguez (Olympique Lyonnais) :


Course 1 : 15ème (abandon)


Course2 : 15ème (abandon)


"Zéro points sur le week-end, en ayant eu l’occasion de partir de la pole pour la seconde course grâce à la grille inversée, c’est évidemment très décevant. Mais je n’y peux pas grand-chose : la pression de la boîte de vitesse a rencontré des problèmes et de là, les gars ont essayé de réparer cela en me gardant aux stands, mais il n’y avait rien à faire. Avant d’avoir des soucis, j’ai couru en 2nde position, et je me suis un peu habitué à la voiture. Ce circuit n’est pas large et est très sinueux, ce n’était pas le meilleur endroit pour faire le baptême de feu. Du coup, j’ai hâte d’être à Portimao pour montrer de quoi je suis capable."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Tristan Gommendy , Celso Miguez , Julien Jousse
Type d'article Actualités