#ThinkingForward
Dossier

#ThinkingForward

Sondage Motorsport.com : les fans de F1 veulent écologie et diversité

Le sondage réalisé auprès des spectateurs de la Formule 1 révèle une forte demande de la part des fans pour l’organisation de courses plus respectueuses de l’environnement.

Sondage Motorsport.com : les fans de F1 veulent écologie et diversité

Nous aimons entendre la voix des fans sur les sujets clés de la Formule 1. Lors de notre dernière enquête, ayant impliqué les audiences mondiales de Motorsport.com et d’Autosport.com, nous avons obtenu des réponses fascinantes. Ainsi, pour le dernier entretien #ThinkingForward en date, nous avons organisé, avec trois penseurs clés, une table ronde sur l’aspect commercial et les méthodes employées dans le monde du sport automobile. L'analyse complète se trouve sur la vidéo et le podcast connexes (en anglais).

Jon Noble est reporter Formule 1 pour Motorsport.com. Rodi Basso, ancien directeur général de McLaren Applied Technologies, a développé la batterie de Formule E utilisée pour la durée totale d’une course et dirige désormais E1, championnat de bateaux offshore électriques. Mark Gallagher dirige Performance Insights, entreprise spécialisée dans les activités commerciales du sport automobile, est éditorialiste pour le magazine GP Racing et a occupé plusieurs rôles clés en Formule 1. Gallagher a notamment été responsable des moteurs Cosworth et directeur commercial d’une écurie.

Commençons avec le sujet des budgets plafonnés. 75% de nos lecteurs y sont favorables.

"Il y a quelques années, il y a eu une tentative de plafonnement des budgets. À l’époque, cette idée n’a pas reçu de soutien ; l’inquiétude était que les équipes puissent contourner cette règle. Mais aujourd’hui, la règle a été acceptée et sera mise en place. Bien entendu, il y a des détails à régler, le plafond est encore très haut. Mais il semble que les fans soutiennent les budgets plafonnés, je ne pense pas que cela nuira au sport. Donc j’estime que c’est un pas dans la bonne direction", analyse Noble.

Basso ajoute que "chaque action stratégique comporte des inconvénients et des risques. Parmi ceux-ci, on trouve la future place de la Formule 1 et de la Formule E dans le paysage de la compétition et des technologies. C'est quelque chose qui sera très intéressant à surveiller dans les années à venir."

Le soutien du plafond salarial pour les pilotes a été moins important, avec seulement 40% de personnes pour et 36% contre. "Je suppose que, pour la plupart des fans, ce n'est pas vraiment une considération pratique étant donné qu’ils n'ont jamais eu à payer quelqu'un un million d’euros par semaine ou par mois", lance Gallagher, ajoutant qu'en raison du COVID-19, "cela ne fait aucun doute qu’en fin d’année, nous allons être témoins de nombreuses pénuries en matière de budgets et de ressources disponibles."

Rodi Basso

À 54%, le taux de soutien des fans pour le nouveau PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, est élevé. Seulement 7% des sondés pensent qu'il n'est pas la personne idéale pour ce poste. Chez Ferrari, Basso a travaillé avec Domenicali en tant qu'ingénieur de course du temps de Michael Schumacher et rejoint l’avis des fans. "Toutes les personnes interrogées, âgées de 30 à 40 ans ou plus, soutiennent absolument cette décision en raison de la connaissance de Domenicali dans ce domaine. Il connaît très bien la culture de l'industrie et la culture de la concurrence. Il connaît tout le monde et il est très respecté. Il y a donc beaucoup d'espoir placés sur lui pour le futur de la Formule 1. Je suis personnellement d'accord avec ce résultat."

Interrogés sur les grands constructeurs et leur autorisation à faire des allées et venues en tant qu'écurie au lieu de se contenter d’un simple rôle de motoriste, ceux-ci ont reçu un soutien vigoureux. Seulement 25% des sondés souhaitent voir des grandes marques fournir uniquement des moteurs. "Ce cycle perpétuel des constructeurs entrant et sortant de la Formule 1 fait partie de l'histoire. Cela fait partie du paysage", explique Gallagher. "Les fans savent que les constructeurs ont joué un rôle central dans l'histoire de la Formule 1. Et je soupçonne que certains craignent que les changements qui ont lieu en matière de mobilité et de transport à travers le monde pourraient mener à une perte d’intérêt de la Formule 1 de la part des constructeurs automobiles."

Sur la question de la menace à long terme que représente la Formule E pour la Formule 1, 67% des fans ont déclaré que la série 100% électrique n'était pas une menace. Mais Basso pense que, sur le long terme, cela sera le cas. "Je suis un peu surpris par ces résultats. Cela dépend vraiment du calendrier donc si nous nous basons sur les 10 prochaines années, c'est compréhensible. Je pense qu'il y a suffisamment de place pour que les deux catégories puissent continuer à se concurrencer dans différents domaines. L'une est une compétition électrique et un événement de rue. L'autre concerne les technologies hybrides et les circuits classiques. Si nous regardons au-delà de cela, je pense que la Formule 1 n'a pas d'autre choix que d'évaluer l'idée de passer au tout électrique. Mais étant donné que la Formule E est la seule discipline à avoir une licence pour organiser des championnats entièrement électriques, la seule option de la Formule 1 serait de racheter la Formule E ou de trouver un accord. Cela dépendra vraiment de la suite des événements."

Noble ajoute que "les fans sont attirés par la vue des meilleurs pilotes dans les voitures les plus performantes et les plus rapides. Pour le moment, les technologies issues de l'électrique ou de l'hydrogène ne peuvent pas produire des voitures de course pouvant rouler à 350 km/h et à plein régime pendant deux heures."

Une majorité de fans, 56% d’entre eux, estiment que les deux championnats finiront par fusionner. Et sur le sujet de la fusion, de nombreux animateurs de #ThinkingForward ont déclaré qu'il existait trop de championnats automobiles différents et qu'une des conséquences de la pandémie sera la fusion de divers championnats. Mais notre audience a été très divisée sur ce point. 36% des sondés ont indiqué que ce serait une bonne chose pour le sport et 38% ont été en désaccord. "La diversité des catégories a toujours été l'un des attraits du sport automobile en général, qu'il s'agisse de courses sur un circuit ou de rallyes", précise Gallagher. "Les fans souhaitant voir une fusion pensent probablement qu'en fin de compte, le monde du sport automobile est limité et qu’il y a une certaine somme d'argent disponible pour soutenir un certain nombre de catégories."

Le plus frappant dans cette enquête est la demande venant des spectateurs pour que le sport automobile devienne une plateforme de promotion de solutions écologiques, avec 67% d’avis favorables, et une plateforme de promotion de la diversité, avec 64% en faveur.

"Si vous aviez posé cette question il y a à peine 12 mois, je ne pense pas qu’il y aurait eu 64% d’avis favorables [sur le thème de la diversité]", estime Noble. "Je pense que cela a été boosté par les efforts de Lewis Hamilton avec le mouvement Black Lives Matter. Le mouvement a fait les gros titres et a été au premier plan de la couverture médiatique."

"J'ai aussi remarqué quelque chose dans les statistiques : à travers les générations, tous sont soucieux de l’environnement mais les plus jeunes y sont particulièrement attachés", ajoute Basso.

Mark Gallagher

Cela nous amène vers une question épineuse. Alors qu’elles se tournent vers l’avenir, comment la Formule 1 et les autres disciplines peuvent trouver un équilibre entre le pur divertissement et le besoin de garder du sens ? Sur le sujet, Gallagher ne mâche pas ses mots : "Il y a clairement beaucoup de fans de sport automobile intéressés par la technologie. Et pourtant, ils veulent regarder une course passionnante à la télévision. La Formule 1 a fait un travail épouvantable pour promouvoir [les technologies hybrides]. Je faisais partie des réunions qui ont défini les règles sur les moteurs hybrides. Elles ont été signées par un groupe de technologues sans aucune considération pour le marketing commercial et l’impact de l’audience sur les relations publiques. C'était simplement une quête égocentrique et technologique qu'un groupe d'ingénieurs a inventée et dont les conséquences n'ont pas du tout été anticipées. Je me souviens qu'au début, mes collègues de Cosworth disaient : "Oui, ces moteurs peuvent être conçus mais ça va être horrible pour les spectateurs. Le son [des moteurs] sera affreux et cela ne va probablement pas améliorer le spectacle." Et ce sont des ingénieurs qui ont dit tout ça."

Enfin, notre panel d'audience a salué les efforts fournis par la FIA et la Formule 1 pour la tenue d’une saison presque complète – en étant le premier Championnat du monde à reprendre la compétition suite aux premiers confinements. 77% des sondés pensent que la F1 a fait du bon travail et 76% déclarent que la FIA est parvenue à créer un environnement sûr pour que la course puisse reprendre ses droits.

"C'est incroyable", dit Noble. "Nous siégeons ici, à la fin du mois de novembre, et nous avons eu droit à une saison complète, soit près de 17 courses. En mai et en juin, nous doutions tous que la moindre course puisse avoir lieu. Je pense que la F1 et la FIA ont fait un effort phénoménal. Mais d'autres problèmes subsistent encore. De toute évidence, les revenus de la Formule 1 ont considérablement baissé et d'autres pertes énormes vont suivre. Les finances des équipes ont été impactées et il y aura des conséquences sur le long terme, avec un premier impact survenant au cours des deux voire quatre prochaines années."

partages
commentaires
Vandoorne rejoint Bahreïn mais ignore s'il remplacera Hamilton

Article précédent

Vandoorne rejoint Bahreïn mais ignore s'il remplacera Hamilton

Article suivant

Pourquoi Bottas n'a changé que 3 pneus lors de son dernier arrêt

Pourquoi Bottas n'a changé que 3 pneus lors de son dernier arrêt
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Formule E
Auteur James Allen
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021