Actualités

Sorensen - "Jordá est 12 secondes plus lente dans le simulateur"

Ancien pilote essayeur et réserviste de Lotus F1, équipe désormais rachetée par Renault, Marco Sorensen a rejoint le clan des pilotes très critiques envers Carmen Jordá. 

Carmen Jorda, pilote de développement Renault F1 Team
Marco Sorensen, Carlin
Carmen Jorda, pilote de développement Renault Sport F1 Team
Carmen Jorda, pilote de développement Renault Sport F1 Team
Marco Sorensen, Carlin

Malgré la prise de contrôle du constructeur français à Enstone, Jordá a été confirmée dans son rôle de pilote de développement la semaine dernière. L’Espagnole a même fait savoir qu’en plus d’être occupée dans le simulateur, elle devrait bénéficier d’un programme en piste. 

Il y a un an, l’arrivée de Carmen Jordá chez Lotus avait déjà provoqué une vague de critiques et des réactions épidermiques de la part de plusieurs pilotes, notamment ceux l’ayant croisée en GP3 et estimant qu’elle n’avait pas le niveau pour occuper un tel poste. Un point de vue que partage aujourd’hui Sorensen, qui a participé à quelques manches de GP2 l’année dernière ainsi qu’au WEC et aux 24 Heures du Mans avec Aston Martin. Il ajoute qu’il a quitté l’écurie lorsqu’il a appris que Jordá était conservée par Renault. 

"Elle était 12 secondes plus lente que moi dans le simulateur", a lancé Sorensen au journal danois Ekstra Bladet, dans des propos relayés par Pitpass. "Au cours des deux dernières années, j’ai passé au moins soixante jours dans le simulateur, ce qui est à peu près équivalent à ce qu’a fait Kevin Magnussen chez McLaren. Les voir [Renault] renouveler son contrat m’a tellement déçu que j’ai compris que je devais partir."

Si la prolongation de contrat le fait bondir, Sorensen n’est toutefois pas étonné ni déçu de voir son compatriote Magnussen hériter du baquet de Pastor Maldonado. Selon lui, l’ancien pilote McLaren aura toutes les cartes en mains pour prendre le dessus sur son coéquipier débutant Jolyon Palmer. 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pascal Wehrlein décroche un baquet chez Manor
Article suivant Confirmé par Manor, Wehrlein vise les points en 2016

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France