Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Soulagement pour Hamilton, qui remercie ses mécaniciens

partages
commentaires
Soulagement pour Hamilton, qui remercie ses mécaniciens
Par :
31 août 2019 à 14:46

Lewis Hamilton n'a pas été en mesure de se mêler à la lutte pour la pole position, samedi, lors des qualifications du Grand Prix de Belgique.

La première ligne a été scellée par les deux pilotes Ferrari, Leclerc ayant signé un temps incontestable, plus rapide de 0''748 que celui de Vettel et de 0''763 que celui de Lewis Hamilton, qui partira devant son équipier Bottas.

En tête du championnat avec 250 points (62 de plus que Bottas), Hamilton n'a toutefois guère de raisons de paniquer de voir les deux Ferrari devant au départ, après avoir pu constater la différence de rythme entre son auto et celles de Maranello depuis le début du week-end. Vettel, quatrième du général, ne compte que 156 unités, tandis que Leclerc évolue au cinquième rang avec 132 points. Tous deux courent encore après leur premier succès de la saison, qui serait aussi une première victoire en carrière dans le cas du Monégasque.

Il est par ailleurs bon de rappeler que la troisième place de la grille vient tout de même après un début de week-end agité pour Hamilton. Les préparatifs de l'Anglais ont notamment été marqués par une sortie de piste en EL3, n'ayant donné que quelques heures aux mécaniciens Mercedes pour remettre en état la monoplace du Champion du monde en titre, qui avait subi d'importants dégâts.

Lire aussi :

Un effort apprécié par le #44, qui a tenu à commencer par saluer le travail de son équipe dès sa sortie du cockpit : "Les EL3 furent une séance terrible pour moi et c'est douloureux quand on sait à quel point les gars bossent dur pour fabriquer et monter toutes les pièces de la voiture et assembler le tout. Je leur suis très reconnaissant, et considérant que j'ai manqué les EL3 et pas mal des EL1, ce n'est pas mal d'être troisième. J'avais à cœur de faire une bonne séance de qualifications pour les remercier."

Les tours de préparation avant de se lancer à l'assaut du chrono ont été particulièrement caricaturaux cet après-midi, au point d'amener Leclerc à demander par radio d'obtenir l'autorisation de faire sa vie et de mener le troupeau sans tenter de disposer d'un gain marginal et hypothétique en voulant prendre l'aspiration d'une autre voiture. Hamilton, lui, s'est retrouvé troisième derrière une Renault et son équipier à l'Arrêt de Bus, le contraignant à faire refroidir ses pneus et ses systèmes à seulement quelques mètres de la ligne de chronométrage lançant le tour de qualifications.

"C'était un peu lent…", commente-t-il. "Il [Bottas] essayait de garder l'aspiration de la voiture de devant, c'était piégeur. Mais Ferrari a fait un super boulot aujourd'hui et Charles a fait un travail exceptionnel. J'espère que nous aurons le rythme demain." Peut-être la température, attendue comme étant plus basse de 10°C dans l'air dimanche après-midi, pourra avoir un rôle à jouer face à une Ferrari appréciant la chaleur. "Je ne sais pas", balaie Hamilton. "Je dois demander à mes ingénieurs. Espérons que l'on donnera une bonne course disputée à ces gars [Ferrari]".

Lire aussi :

Article suivant
La grille de départ du GP de Belgique

Article précédent

La grille de départ du GP de Belgique

Article suivant

Malgré une bonne qualif, Grosjean a "très peur pour demain"

Malgré une bonne qualif, Grosjean a "très peur pour demain"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Qualifs
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Guillaume Navarro