Souvenirs F1 d'Anthony Davidson

Avec vingt-quatre Grand Prix au compteur, Anthony Davidson ne perd pas la catégorie reine des yeux

Avec vingt-quatre Grand Prix au compteur, Anthony Davidson ne perd pas la catégorie reine des yeux. Travaillant sur le simulateur Mercedes et consultant sur la chaîne britannique Sky, le pilote anglais n'est jamais bien loin de l'univers automobile.

Dans un entretien donné au magazine britannique F1 Racing, Davidson confie quelques souvenirs sur son passage chez Super Aguri, lors des saisons 2007 et 2008. Sa 11ème place en qualifications lors du Grand Prix de Turquie 2007 ne l'a visiblement pas laissé indifférent :

“C'était il y a cinq ans : je m'étais qualifié en 11ème position en Turquie avec la Super Aguri. Je pense que c'est le meilleur tour que je n'aie jamais obtenu. J'étais plus rapide que la Honda, notre écurie-mère. La meilleure chose dans ces qualifications fut que je me classe devant Jenson Button, lui qui avait une voiture beaucoup plus rapide, avec beaucoup plus d'aérodynamique que la mienne.”

Davidson insiste sur l'importance des petites écuries en Formule 1 ainsi que les expériences qu'elles permettent de vivre. Néanmoins, il en déplore la non médiatisation.

“Cela montre que les meilleurs moments que vous pouvez avoir en course peuvent aussi arriver lorsque vous pilotez avec une voiture du fond de la grille. Elles ne sont pas assez mises en avant.”

Bien qu'en dehors des baquets, le pilote britannique reste néanmoins proche des circuits et de la Formule 1.

“Je pilote sur un simulateur Mercedes et je travaille pour Sky. J'attends les opportunités qui se présenteront mais je ne suis pas pressé et je suis assez heureux pour le moment.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Anthony Davidson
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités