Spa dévoile des travaux à 80 M€ et le retour de bacs à gravier

Le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique, a annoncé un projet de rénovation de 80 millions d'euros afin de faciliter le retour de la moto sur la piste, avec notamment de nouvelles tribunes et le retour de bacs à gravier.

En 2019, Spa avait annoncé le retour sur sa piste de la moto d'ici 2022, par le biais des 24 Heures de Spa EWC. L'objectif étant, à terme, d'attirer le MotoGP. Et cela va commencer avec la mise en marche du "Projet moto".

Pour cela, il faut déjà obtenir une licence de Grade C de la FIM, la Fédération internationale de motocyclisme. Ainsi, la grande majorité des zones de dégagement vont être revues, avec des bacs à graviers qui vont être installés, entre autres, dans cinq virages clés (La Source, le Raidillon, Les Combes, Stavelot et Blanchimont), mais des modifications plus ou moins importantes qui toucheront quasiment tous les virages ou leurs abords. Les zones de dégagements seront ainsi également élargies, comme en haut du Raidillon, lieu où Anthoine Hubert a perdu la vie en F2 l'an passé, et un certain nombre de rails de sécurité repoussés.

Lire aussi :

L'ensemble des travaux qui seront effectués entreront dans le cadre d'un plan global de 80 millions d'euros pour la rénovation du tracé, avec comme second axe principal l'augmentation de la capacité assise, avec notamment la démolition de la tribune 24h pour réaménager cette zone et la construction d'une toute nouvelle tribune dans le Raidillon. Au total, ce seront 13 000 places assises supplémentaires qui seront ajoutées, doublant la capacité du circuit dans ce domaine.

"Par les investissements concédés dans les dix prochaines années, nous démontrons que les rêves peuvent devenir réalité", a déclaré Nathalie Maillet, PDG du Circuit de Spa-Francorchamps. "Débuter par une course d’Endurance aussi prestigieuse nous permet d’atteindre notre premier objectif dans notre 'Projet moto'."

Le projet sera financé à hauteur de 21 millions d'euros sur les fonds propres du circuit, de 29,5 millions grâce à un prêt bancaire et de 29,5 millions par la Sogepa, société d'investissement du gouvernement wallon qui contribue également au financement du Grand Prix de Belgique de Formule 1.

Le communiqué précise que le tracé de 7,004 km du circuit n'a pas été modifié en dépit des importants travaux qui seront menés. Toutefois, il faut signaler que la vidéo explicative accompagnant cette annonce indique que le virage 9, à savoir le gauche qui suit Bruxelles et donne sur le bout droit avant Pouhon, verra "la création d'un nouveau virage conforme aux prescriptions de la FIM" et "le maintien du virage existant avec adaptation des vibreurs conformes aux prescriptions de la FIA".

partages
commentaires

Voir aussi :

Sauber devrait soutenir Théo Pourchaire financièrement en 2021
Article précédent

Sauber devrait soutenir Théo Pourchaire financièrement en 2021

Article suivant

La F2 et la F3 passent à trois courses par week-end

La F2 et la F3 passent à trois courses par week-end
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021