Il y aura bien des spectateurs à Silverstone, mais combien ?

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 aura bel et bien lieu devant les fans cette année malgré le confinement prolongé au Royaume-Uni, mais le public devrait être plus restreint que prévu.

Il y aura bien des spectateurs à Silverstone, mais combien ?
Charger le lecteur audio

Le gouvernement britannique a annoncé lundi qu'il retardait la fin des restrictions sanitaires de quatre semaines jusqu'au 19 juillet, le lendemain du Grand Prix de Grande-Bretagne. Par conséquent, le nombre de spectateurs autorisés lors d'événements est limité. D'après les règles actuelles, les événements extérieurs sont plafonnés à 10 000 personnes ou 25% de la capacité du site, quel que soit le nombre le plus bas.

Lire aussi :

Cependant, le Grand Prix de Grande-Bretagne participe au programme de recherche sur l'organisation d'événements, créé pour analyser le risque de transmission du COVID-19 dans ce contexte. Les projets pilotes incluent des concerts, des matchs de l'Euro de football et le tournoi de tennis de Wimbledon. Cela signifie que Silverstone pourrait permettre d'enregistrer des informations précieuses sur la viabilité de restrictions relâchées pour les événements sportifs majeurs en plein air.

À l'Euro, pour les matchs ayant lieu à Wembley, on va ainsi passer des 25% actuels (22 500 spectateurs) pour les matchs de poule de l'Angleterre et les deux huitièmes de finale à 40 000 fans pour les demi-finales et la finale, chacun devant fournir une preuve de vaccination ou de dépistage COVID négatif pour accéder au site.

Fans at Silverstone

Les restrictions étaient initialement censées être levées le 21 juin, et Silverstone espérait donc accueillir la Formule 1 à guichets fermés le 18 juillet, avec jusqu'à 140 000 spectateurs le dimanche. Cela paraît désormais peu probable, mais l'espoir demeure d'avoir un large public. L'on sait que les dirigeants de la Formule 1 sont en discussion avec le gouvernement britannique pour permettre cela.

Un facteur en faveur d'un public conséquent à Silverstone est le fait que le circuit est particulièrement vaste, ce qui facilite la distanciation sociale par rapport à des stades ou à des sites comme Wimbledon. De plus, sa localisation signifie que la plupart des fans utilisent leur propre voiture pour s'y rendre plutôt que les transports en commun, ce qui limite également les risques de contamination. Les discussions devraient se poursuivre dans les jours à venir, et une décision sera prise cette semaine.

Dans un message envoyé aux détenteurs de billets à la suite de l'annonce du gouvernement, Silverstone a indiqué "rester confiant quant au retour des fans pour le Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 de Formule 1". Le circuit a ajouté : "Nos discussions actuelles avec le département du Numérique, de la Culture, des Médias et du Sport, ainsi qu'avec Public Health England [agence exécutive du département de la Santé, ndlr], sont positives. Nous vous communiquerons tous les détails une fois que nous les aurons."

partages
commentaires
Une bonne nouvelle pour le GP de Mexico
Article précédent

Une bonne nouvelle pour le GP de Mexico

Article suivant

James Hunt, de Brands Hatch à la gloire de Fuji

James Hunt, de Brands Hatch à la gloire de Fuji
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021