Spyker F1 contraint de retarder les d?but de la F8-VII B

Contrairement à ce qui avait été prévu, la Spyker F8-VII B n'effectuera pas ses grands débuts ce week-end en Turquie

Contrairement à ce qui avait été prévu, la Spyker F8-VII B n'effectuera pas ses grands débuts ce week-end en Turquie. L'équipe néerlandaise a révélé que leur nouvelle monoplace n'a pas passé le crash test imposé par la FIA.

Toutes les écuries doivent soumettre leur voiture au crash test pour que les commissaires vérifient que la sécurité correspond aux normes en vigueur. Pour Spyker, c'est à l'arrière de la monoplace que se situe le problème.

Adrian Sutil et Sakon Yamamoto devront donc utiliser une nouvelle fois la F8-VII, peu compétitive même si elle a rivalisé avec les Honda en Hongrie. Selon Mike Gascoyne, l'échec serait dû à une mauvaise qualité de la matière constituant les éléments.

"Ces tests sont très sévères et difficiles à réussir mais nous ne devrons pas revoir la conception de la voiture parce que sa structure est similaire à l'ancienne."

L'écurie Spyker F1 fera une nouvelle tentative la semaine prochaine à Monza afin d'être autorisée à engager cette voiture lors des Grands Prix suivants.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mike Gascoyne , Sakon Yamamoto , Adrian Sutil
Type d'article Actualités