Championnat 2020 : si Lewis Hamilton n'était pas là...

Que donnerait mathématiquement la saison 2020 en l'absence de l'homme qui rafle la majorité des succès et pole positions au volant de la meilleur auto du plateau ? C'est ce que nous avons décidé de calculer à la veille du Grand Prix qui pourrait voir Lewis Hamilton égaler le record de victoires de Michael Schumacher en Formule 1.

Championnat 2020 : si Lewis Hamilton n'était pas là...

En l'absence de Marc Márquez depuis le début de la saison, conséquence d'une chute sur la première épreuve d'un championnat par ailleurs raccourci en raison de la crise sanitaire, c'est une saison MotoGP absolument passionnante que l'on vit cette année.

Motorsport.com s'est amusé à imaginer à quoi pourrait ressembler le tableau général du Championnat du monde de Formule 1 2020 en l'absence de l'homme fort Lewis Hamilton, qui se dirige tout droit vers les records absolus établis dans la discipline. Après dix courses, voici à quoi ressemblerait la hiérarchie sans le Britannique et si celui-ci n'était pas remplacé au volant de la Mercedes. Bien entendu, cet exercice totalement fictif n'a valeur que de divertissement et il est difficile d'imaginer comment l'absence du Champion aurait pu influencer la manière dont le reste du plateau aborde la saison comme ce que l'on peut voir concrètement en MotoGP. Nous sommes également allés plus loin dans l'exercice pour constater ce que donnerait une saison 2020 sans Mercedes sur la grille…

Si Lewis Hamilton était absent

Voici à quoi ressemblerait le tableau du Championnat du monde des pilotes en l'absence de Lewis Hamilton et si le Britannique n'avait pas été remplacé. On fera remarquer pour commencer que les pole positions de la saison ne se seraient réparties qu'entre les deux pilotes en lutte pour la couronne : Valtteri Bottas, auteur de sept réalisations, et Verstappen, crédité de trois poles. Au niveau des meilleurs tours en course, Bottas se serait octroyé quatre points de cette manière tandis que Verstappen en aurait obtenu deux, comme Sainz. Les deux autres seraient revenus à Norris et Ricciardo.

Pos. Pilote   Points Austria Austria Hungary United Kingdom United Kingdom Spain Belgium Italy Italy Russian Federation
1 Valtteri Bottas Mercedes F1 W11 EQ Power+ 194 25 25 19 1 18 19 25 10 26 26
2 Max Verstappen Red Bull Racing-Honda RB16 156 - 18 25 26 26 25 18 - - 18
3 Alexander Albon Red Bull Racing-Honda RB16 81 - 15 12 6 12 6 10 - 18 2
4 Daniel Ricciardo Renault R.S.20 79 - 6 6 15 - 1 16 8 15 12
5 Lando Norris McLaren-Renault MCL35 76 16 12 - 12 4 2 8 12 10 -
6 Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes RP20 71 - 8 15 4 10 15 4 15 - -
7 Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes RP20 71 10 10 8 - - 12 2 2 12 15
8 Charles Leclerc Ferrari SF1000 68 18 - 1 18 15 - - - 6 10
9 Pierre Gasly AlphaTauri-Honda AT01 56 8 - - 8 1 4 6 25 - 4
10 Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault MCL35 50 12 5 4 - - 10 - 19 - -
11 Esteban Ocon Renault R.S.20 48 6 - - 10 6 - 12 6 - 8
12 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 24 2 - 10 2 - 8 - - 2 -
13 Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda AT01 23 - 2 - - 2 - 1 4 8 6
14 Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes RP20 8 - - - - 8 - - - - -
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 5 4 - - - - - - - - 1
16 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 5 - 1 - - - - - - 4 -
17 Kevin Magnussen Haas-Ferrari VF-20 2 - 2 - - - - - - - -
18 Nicholas Latifi Williams-Mercedes FW43 2 1 - - - - - - - 1 -
19 George Russell Williams-Mercedes FW43 1 - - - - - - - - 1 -
20 Romain Grosjean Haas-Ferrari VF-20 0 - - - - - - - - - -

 

Avec sa Mercedes et à quatre épreuves de la fin de saison, Bottas compterait cinq victoires sur les dix premiers Grands Prix de la saison et aborderait le Grand Prix de l'Eifel ce week-end avec une avance de 38 points sur Verstappen, sur une moyenne de 19,4 points/course. Le troisième pilote à avoir signé une victoire aurait été Pierre Gasly.

Pourtant, le Finlandais n'aurait pas eu la partie facile face au pilote Red Bull et aurait été loin de se distinguer immédiatement comme l'homme à battre du championnat en l'absence de son leader. En effet, après avoir pris la tête du général sur les trois premières épreuves de la saison, Bottas aurait ensuite cédé les commandes à compter de la quatrième manche, lors du Grand Prix de Grande-Bretagne. Une série de six podiums consécutifs de Verstappen (dont quatre victoires) lui aurait permis de rester leader. Néanmoins, Verstappen aurait de nouveau concédé le leadership à Bottas après Monza, épreuve depuis laquelle le Finlandais n'aurait cessé d'étendre son avance, notamment en raison de deux résultats vierges de son rival. Le duo se serait classé premier et deuxième en confrontation directe en six occasions.

On notera que la fiabilité du package Bottas/Mercedes dans un scénario sans Hamilton serait très visible : l'association serait en effet la seule à avoir inscrit des points lors des dix épreuves de la saison, tandis que tout autre pilote serait revenu avec au moins deux scores vierges.

Derrière, comme c'est déjà le cas, la saison est passionnante entre les différents protagonistes : aucun ne se détache réellement et l'on constate que les trois arrivée sur le podium de Leclerc (huitième au championnat) lui permet de maintenir le cap mathématique face à d'autres pilotes plus réguliers. Une situation à mettre en contraste avec la saison cauchemardesque de son équipier Vettel : l'Allemand serait toujours bien loin au championnat (12e), avec seulement une petite unité d'avance sur l'AphaTauri de Daniil Kvyat (dont la saison décolle sur les quatre dernières courses) et crédité d'une cinquième position comme meilleure arrivée, en Hongrie. Monté trois fois sur le podium sur les quatre dernières courses en date, Daniel Ricciardo permettrait à Cyril Abiteboul de faire la couverture de Tatoo Magazine et se détacherait nettement en visibilité médiatique des performances de son équipier Ocon.

Enfin, alors que les pilotes Williams et son équipier Magnussen auraient tous marqué des points en quatre occasions distinctes, Romain Grosjean demeurerait de son côté l'unique pilote à ne pas avoir ouvert son compteur mathématique.

Si Mercedes n'était pas dans la partie

Amusons-nous désormais à observer ce que serait un championnat sans les Mercedes en 2020 ! Sans surprise, les pilotes Red Bull Racing caracoleraient en tête avec Max Verstappen disposant d'une très solide avance de 73 points sur son équipier Alexander Albon, et ce en dépit de trois résultats vierges ! Pourtant, malgré huit victoires, Red Bull n'aurait signé qu'un unique doublé, en Styrie ! Autre stat vraiment révélatrice : le Néerlandais aurait tout simplement remporté l'intégralité des courses dont il a vu l'arrivée... Albon, lui, serait devenu vainqueur de Grand Prix grâce à son succès à Monza. Verstappen se serait même trouvé en mesure de remporter la couronne mondiale dès ce week-end, s'il s'était assuré de quitter le Nürbürgring avec une avance de 78 unités.

Contrairement à un championnat dans lequel l'on trouverait une Mercedes comme ci-dessus, aucun package ne se montrerait en mesure de signer d'arrivée dans les points sur chaque manche, donnant encore plus de sens à la régularité dans une saison particulièrement courte. Le plus régulier de la bande serait... Daniil Kvyat, néanmoins loin des sommets. Sans son absence de deux courses, Sergio Pérez, l'un des hommes forts du championnat, enregistrerait un score de 100% d'arrivées dans les points.

Pos. Pilote Monoplace Points Austria Austria Hungary United Kingdom United Kingdom Spain Belgium Italy Italy Russian Federation
1 Max Verstappen Red Bull Racing-Honda RB16 178 - 25 25 26 26 26 25 - - 25
2 Alexander Albon Red Bull Racing-Honda RB16 104 - 18 15 6 15 8 12 - 26 4
3 Daniel Ricciardo Renault R.S.20 95 - 8 8 15 - 2 19 10 18 15
4 Lando Norris McLaren-Renault MCL35 90 19 15 - 12 6 4 10 12 12 -
5 Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes RP20 90 12 12 10 - - 15 4 4 15 18
6 Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes RP20 84 - 10 19 4 12 18 6 15 - -
7 Charles Leclerc Ferrari SF1000 83 25 - 2 18 18 - - - 8 12
8 Pierre Gasly AlphaTauri-Honda AT01 66 10 - - 8 2 6 8 25 - 7
9 Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault MCL35 59 15 7 6 - - 12 - 19 - -
10 Esteban Ocon Renault R.S.20 59 8 - - 10 8 - 15 8 - 10
11 Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda AT01 37 1 4 1 - 4 1 2 6 10 8
12 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 33 4 - 12 2 1 10 - - 4 -
13 Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes RP20 10 - - - - 10 - - - - -
14 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 9 - 2 - - - - 1 - 6 -
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 8 6 - - - - - - - 2 -
16 Kevin Magnussen Haas-Ferrari VF-20 6 - 1 4 - - - - - - 1
17 Nicholas Latifi Williams-Mercedes FW43 4 2 - - - - - - 2 - -
18 George Russell Williams-Mercedes FW43 3 - - - 1 - - - - 2 -
19 Romain Grosjean Haas-Ferrari VF-20 2 - - - - - - - 1 1 -


Des vainqueurs, la saison en aurait connu quatre, avec Leclerc sur la première épreuve de la saison et donc Albon, en Italie. Max Verstappen se serait taillé la part du lion avec sept victoires, dont six consécutives entre le Grand Prix de Styrie et le Grand Prix de Belgique. De quoi décourager Leclerc et Norris, qui auraient mené respectivement au général après le premier et le deuxième GP. Verstappen compterait également à son palmarès sept pole position supplémentaires, tandis qu'Albon n'aurait pas été en mesure d'en réaliser. Les trois poles qui aurait échappé au leader du championnat seraient revenues à Lance Stroll (Angleterre), Carlos Sainz Jr (Italie) et le remplaçant de Sergio Pérez, Nico Hülkenberg, sur le Grand Prix du 70e anniversaire (Silverstone) ! La saison aurait vu Renault, McLaren et Racing Point signer respectivement un double podium sur une course, ce que Ferrari, avec les déboires de Vettel, ne serait pas parvenu à réaliser malgré trois réalisations de Charles Leclerc.

Lire aussi:

Lance Stroll aurait pointé en seconde position du championnat, devant notamment Albon en se présentant au Grand Prix de Toscane. Le Canadien aurait ensuite rétrogradé jusqu'au sixième rang en se présentant sur le GP de l'Eifel. Absent deux manques en raison de son test positif au COVID-19, Sergio Pérez aurait eu les armes pour émerger en seconde position du championnat à ce stade de la saison.

Seulement 12 points sépareraient la troisième place au général de Daniel Riccardo de la septième de Charles Leclerc après dix Grands Prix. Trop irréguliers avec respectivement cinq et six arrivées dans les points, Sainz et Ocon auraient besoin d'une solide fin de saison pour espérer rejoindre ce groupe. Romain Grosjean, qui aurait signé le meilleur temps au tour en Espagne sans arriver dans le top 10, aurait ainsi manqué le point bonus. Il aurait débloqué son compteur par la suite mais demeurerait dernier au championnat, derrière les deux pilotes Williams.

Classement par équipes sans Mercedes

Pos. Équipes Monoplace Points Austria Austria Hungary United Kingdom United Kingdom Spain Belgium Italy Italy Russian Federation
1 Red Bull Racing Red Bull Racing-Honda RB16 282 - 43 40 32 41 34 37 - 26 29
2 Racing Point Racing Point-BWT Mercedes RP20 184 12 22 29 4 22 33 10 19 15 18
3 Renault F1 Team Renault R.S.20 154 8 8 8 25 8 2 34 18 18 35
4 McLaren McLaren-Renault MCL35 149 34 22 6 12 6 16 10 31 12 -
5 Ferrari Ferrari SF1000 116 29 - 14 20 19 10 - - 12 12
6 AlphaTauri AlphaTauri-Honda AT01 103 11 4 1 8 6 7 10 31 10 15
7 Alfa Romeo Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 17 6 2 - - - - 1 - 8 -
8 Haas F1 Team Haas-Ferrari VF-20 8 - 1 4 - - - - 1 1 1
9 Williams Williams-Mercedes FW43 7 2 - - 1 - - - 2 2 -

 

partages
commentaires
Brouillard au Nürburgring : voici le plan de secours de la FIA
Article précédent

Brouillard au Nürburgring : voici le plan de secours de la FIA

Article suivant

GP de l'Eifel F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP de l'Eifel F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021