Fangio, Schumacher et Hamilton : la planète des cinq

En remportant le titre mondial 2018, Lewis Hamilton s'est offert un aller simple pour la légende de la Formule 1, en compagnie de Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher dans le club des quintuples champions.

Fangio, Schumacher et Hamilton : la planète des cinq

D'emblée, qu'une chose soit claire : on ne comparera ici pas les pilotes. Ces trois géants du sport automobile ont couru à des époques différentes. Seuls Schumacher et Hamilton ont partagé les circuits, durant trois petites saisons entre 2010 et 2012. Mais là encore, la F1 des années 1990 et du début des années 2000 dans laquelle l'Allemand a prospéré n'avait pas grand-chose à voir avec celle de la fin des années 2000 et des années 2010 dans laquelle le Britannique écrit sa légende, alors tenter en sus de faire entrer les années 1950 de Fangio dans l'équation serait périlleux. 

Lire aussi :

Chacun aura sa propre sensibilité au moment de juger les accomplissements de chacun : équipes, équipiers, règlement, sécurité, fiabilité, nombre de courses, concurrence, conditions de préparations, essais, préparation physique, stratégie, etc. On trouvera sans doute chez l'un ce que l'on ne trouvera pas chez l'autre et vice versa, toujours est-il que leur palmarès s'est construit, en leur temps, face à des adversaires courant dans les mêmes conditions et c'est en fait tout ce qu'il faut savoir.

Confronter Juan Manuel Fangio sur la Mercedes W196 à Michael Schumacher sur la Ferrari F2004 et Lewis Hamilton sur la Mercedes W05 Hybrid est tout bonnement impossible, et il faut se résoudre à ne pouvoir tenter un rapprochement que grâce à des données immuables, elles-mêmes loin de représenter la complexité de leur tâche : le palmarès.

Ainsi, nous vous invitons à consulter les statistiques de ces trois pilotes au jour où ils ont remporté leur cinquième couronne mondiale (au soir du GP où ils ont été sacrés, même s'il ne s'agissait pas du dernier de la saison) :

PALMARÈS DES TROIS PILOTES LES PLUS TITRÉS EN F1

AU SOIR DE LEUR CINQUIÈME TITRE

  5e titre à Saisons Départs Victoires Poles Podiums Abandons
 Juan Manuel Fangio 46 ans 7 47 24 27 33 14
 Michael Schumacher 33 ans 12 172 61 46 108 42
 Lewis Hamilton 33 ans 12 227 71 81 132

26

Et bien sûr, pour essayer d'annuler l'effet de l'augmentation de la taille des calendriers au fil des saisons, voici les mêmes statistiques, mais adaptées au nombre de GP courus par chacun des pilotes :

PALMARÈS PONDÉRÉ DES TROIS PILOTES LES PLUS TITRÉS EN F1

AU SOIR DE LEUR CINQUIÈME TITRE

  Ratio
victoires/GP courus
Ratio
poles/GP courus
Ratio
podiums/GP courus
Ratio
abandon/GP courus
 Juan Manuel Fangio 51,1% 57,4% 70,2% 29,8%
 Michael Schumacher 35,5% 26,7% 62,8% 24,4%
 Lewis Hamilton 31,3% 35,7% 58,1% 11,5%

La pondération des statistiques permet de noter l'incroyable pourcentage de réussite de Fangio qui a tout bonnement remporté une course sur deux et signé plus d'une pole sur deux entre 1950 et 1957. Relativement loin derrière lui, Schumacher et Hamilton se tiennent plutôt sur le plan des victoires et des podiums, à l'avantage de l'Allemand toutefois. Cependant, le Britannique a nettement l'avantage sur le plan des pole positions.

Bien sûr, cette comparaison "au soir de leur cinquième titre" ne représente qu'un instantané : si la carrière de Fangio n'a duré qu'une saison après son dernier titre, celle de Schumacher s'est étoffée de sept campagnes de plus, durant lesquelles il a remporté deux couronnes supplémentaires mais aussi connu un retour difficile, chez Mercedes. Quant à Hamilton, évidemment, la suite reste à écrire.

Lire aussi :

Quoi qu'il en soit, voici le palmarès complet des dix pilotes les plus titrés de la Formule 1, qu'il soit réel ou pondéré :

PALMARÈS COMPLET DES DIX PILOTES LES PLUS TITRÉS EN F1

(classés dans l'ordre chronologique d'obtention de leur premier titre)

  Premier GP à Dernier GP à Saisons Titres Départs Victoires Poles Podiums Abandons
 Juan Manuel Fangio 38 ans 47 ans 8 5 51 24 29 35 14
 Jack Brabham 29 ans 44 ans 16 3 123 14 13 31 57
 Jackie Stewart 25 ans 34 ans 9 3 99 27 17 43 37
 Niki Lauda 22 ans 36 ans 13 3 171 25 24 54 80
 Nelson Piquet 25 ans 39 ans 14 3 204 23 24 60 86
 Alain Prost 24 ans 38 ans 13 4 199 51 33 106 59
 Ayrton Senna 24 ans 34 ans 11 3 161 41 65 80 60
 Michael Schumacher 22 ans 43 ans 19 7 307 91 68 155 68
 Lewis Hamilton 22 ans ? 12 5 227 71 81 132 26
 Sebastian Vettel 19 ans ? 12 4 217 52 55 110 32

PALMARÈS PONDÉRÉ COMPLET DES DIX PILOTES LES PLUS TITRÉS EN F1

(classés selon l'ordre du ratio de victoires)

  Ratio
victoires/GP courus
Ratio
poles/GP courus
Ratio
podiums/GP courus
Ratio
abandon/GP courus
 JM. Fangio 47,1% (1) 56,9% (1) 68,6% (1) 27,5%
 L. Hamilton 31,3% (2) 35,7% (3) 58,1% (2) 11,5%
 M. Schumacher 29,6% (3) 22,1% (5) 50,5% (5) 22,1%
 J. Stewart 27,3% (4) 17,2% (6)  43,4% (7) 37,4%
 A. Prost 25,6% (5) 16,6% (7) 53,3% (3) 29,6%

 A. Senna

25,5% (6) 40,4% (2) 49,7% (6) 37,3%
 S. Vettel 24,0% (7) 25,3% (4) 50,7% (4) 14,7%
 N. Lauda 14,6% (8) 14,0% (8) 31,6% (8) 46,8%
 J. Brabham 11,4% (9) 10,6% (10) 25,2% (10) 46,3%
 N. Piquet 11,3% (10) 11,8% (9) 29,4% (9) 42,2%
partages
commentaires
Arrivabene : Les rumeurs d'un départ de Binotto sont des "fake news"

Article précédent

Arrivabene : Les rumeurs d'un départ de Binotto sont des "fake news"

Article suivant

Vasseur n'a aucune amertume envers Renault

Vasseur n'a aucune amertume envers Renault
Charger les commentaires
Comment évolue la course au développement en F1 ? Prime

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comme il est de coutume en Formule 1, le Grand Prix d'Espagne a vu l'introduction d'évolutions sur les monoplaces, ce qui nous a donné un meilleur aperçu de la hiérarchie de la saison 2021.

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021