Stats - Hamilton accroche Bakou à son tableau de chasse

partages
commentaires
Stats - Hamilton accroche Bakou à son tableau de chasse
Par : Fabien Gaillard
30 avr. 2018 à 16:02

Retrouvez toutes les statistiques et les chiffres essentiels du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 de Formule 1, remporté par Lewis Hamilton sur Mercedes.

Diapo
Liste

1/33

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Sebastian Vettel a signé la 53e pole position de sa carrière et la première à Bakou. Il s'agissait également de la 216e pole de Ferrari en tant que constructeur et la 217e en tant que motoriste.

2/33

Photo de: Alessio Morgese

C'est la troisième pole consécutive de l'Allemand. Cela n'était plus arrivé depuis les GP d'Italie, de Singapour et de Corée du Sud 2013.

3/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

En revanche, le record de la piste, fixé par Lewis Hamilton l'an passé en 1'40"593, n'est pas tombé lors de cette édition, le meilleur temps de Vettel ayant été de 1'41"498.

4/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

La grille de départ était historique : pour la première fois, deux quadruples Champions du monde de F1 se partageaient une première ligne. Il s'agissait d'ailleurs de la 87e première ligne de la carrière de Vettel, soit autant qu'Ayrton Senna, et de la 120e de Hamilton, ce qui constitue le record en la matière.

5/33

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Vettel a d'ailleurs signé la pole position sur un 23e circuit différent à Bakou, ce qui lui permet d'égaler le record détenu par... Hamilton.

6/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Finalement, au terme des 51 tours de course, c'est Hamilton qui s'est imposé à Bakou, s'offrant la 63e victoire de sa carrière. Ce succès est aussi le 77e de l'écurie Mercedes en F1 et le 163e pour un moteur à l'étoile.

7/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

En ajoutant Bakou à son tableau de chasse, le Britannique a désormais remporté au moins une victoire sur 25 circuits différents, c'est un record. Il a aussi égalé le record de Michael Schumacher en remportant 22 Grands Prix différents.

8/33

Cela veut dire que Lewis Hamilton a remporté au moins une victoire sur 20 des 21 circuits au calendrier de la Formule 1 en 2018. Le seul qui manque à son palmarès est également le seul qui n'a été visité, en discipline reine, par aucun pilote de la grille, à savoir le Paul Ricard.

9/33

Photo de: LAT Images

La victoire de Hamilton lui permet de prolonger une première série : celle des saisons consécutives où le Britannique a gagné au moins une course. Depuis ses débuts en 2007, il en est à 12 années d'affilée. Le recordman dans le domaine est M. Schumacher avec 15 années (entre 1992 et 2006) et son plus proche poursuivant encore en activité est Vettel avec six saisons consécutives (entre 2008 et 2013).

10/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Hamilton n'a mené que trois tours du GP avant de l'emporter. C'est son plus faible total de tours menés lors d'une victoire. Avant cela, il s'agissait du GP de Chine 2011 (photo), avec cinq boucles en tête.

11/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est aussi sa 29e arrivée consécutive dans les points, nouveau record.

12/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Kimi Räikkönen est monté sur le 94e podium de sa carrière en F1. Il est à trois unités de Fernando Alonso. C'est aussi le 732e podium de la Scuderia Ferrari.

13/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Pérez s'est offert le huitième podium de sa carrière en F1, soit autant que Luigi Villoresi, Lorenzo Bandini, Peter Revson, Jean-Pierre Beltoise et Jochen Mass.

14/33

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Le Mexicain est d'ailleurs le seul pilote qui est monté plus d'une fois sur le podium du circuit de Bakou, puisqu'il avait également atteint la troisième place lors du GP d'Europe 2016. S. Vettel, N. Rosberg, D. Ricciardo, V. Bottas, L. Stroll, L. Hamilton et K. Räikkönen ne comptent chacun qu'un seul podium en terre azérie.

15/33

Photo de: Pirelli

Bakou était d'ailleurs le lieu du dernier podium de Pérez en F1, mais aussi du dernier de Force India, dont il s'agit du sixième depuis les débuts de la structure en 2008.

16/33

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Il est amusant de noter que, sur ses huit podiums, Pérez en a partagé sept avec Hamilton et six où le Britannique était vainqueur.

17/33

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

De façon étonnante, ce Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 a marqué :
- la 23e pole position de Vettel qui ne débouche pas sur une victoire
- la 23e victoire de Hamilton sans s'être élancé de la pole position.

18/33

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Il faut remonter aux GP du Canada et d'Europe 2012 pour trouver trace de deux pole positions consécutives de Vettel qui ne débouchent ni sur une victoire, ni sur un podium.

19/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Sainz a signé son meilleur résultat avec Renault en terminant cinquième. Il s'agit aussi du meilleur résultat du constructeur français depuis son retour comme écurie d'usine en 2016.

20/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Charles Leclerc, en terminant sixième, a signé la meilleure performance de sa carrière. Il est devenu le 337e pilote de l'Histoire de la F1 à inscrire au moins un demi-point en discipline reine. C'est le meilleur résultat de Sauber depuis la sixième place de Felipe Nasr lors du GP de Russie 2015.

21/33

Photo de: LAT Images

Louis Chiron (ici lors du GP de Grande-Bretagne 1950) était jusqu'alors le seul pilote monégasque à avoir inscrit des points en F1, lors du GP de Monaco 1950, deuxième épreuve de l'Histoire de la discipline.

22/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sauber compte déjà 10 points après quatre GP en 2018. C'est plus que les totaux combinés des saisons 2017 (5) et 2016 (2).

23/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Septième sous le drapeau à damier, Alonso est désormais sur une série de sept arrivées consécutives dans les points, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le GP de Belgique 2014.

24/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pour la troisième fois en quatre GP, McLaren a placé ses deux pilotes dans les points. Il faut remonter à 2011 pour trouver trace d'une saison où les monoplaces de Woking sont parvenues à rallier l'arrivée au moins sept fois sur huit possibles dans le top 10.

25/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Lance Stroll a inscrit ses premiers points de la saison (et les premiers depuis le GP du Mexique 2017).

26/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ce sont aussi les premiers points de Williams cette année. Toutes les écuries ont donc désormais ouvert leur compteur.

27/33

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Brendon Hartley s'est offert son premier point en F1, faisant de lui le 338e pilote à terminer une course dans les points depuis les débuts du Championnat du monde.

28/33

Photo de: LAT Images

Chris Amon (photo) était avant lui le dernier Néo-Zélandais à avoir inscrit des points en F1, lors du GP d'Espagne 1976. Avant lui, Denny Hulme, Bruce McLaren et Howden Ganley avaient également réussi cela.

29/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Victime d'une crevaison alors qu'il menait, Valtteri Bottas a signé le meilleur tour de la course en 1'45"149. C'est le cinquième de sa carrière.

30/33

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Romain Grosjean s'est accidenté sous Safety Car lors de la course. Ce n'est pas la première fois de sa carrière en F1 que cela se produit, puisqu'il avait connu la même mésaventure lors du GP de Hongrie 2014. Il avait également dû renoncer à la course du GP du Brésil 2016 après un crash lors du tour de mise en grille.

31/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est la deuxième année de suite que Nico Hülkenberg abandonne à Bakou en touchant un mur alors qu'il figurait en cinquième position.

32/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergey Sirotkin a abandonné dès le premier tour, victime d'un accrochage avec Alonso et Hülkenberg. Le Russe et Grosjean sont les deux seuls pilotes de la grille à n'avoir inscrit aucun point en 2018.

33/33

Photo de: Sutton Motorsport Images

Tous les Grands Prix de la saison disputés jusqu'ici ont été neutralisés pendant quelques tours, que ce soit par une Virtual Safety Car (Bahreïn) ou une voiture de sécurité réelle (Australie, Chine, Azerbaïdjan).

Article suivant
GP d'Azerbaïdjan : ce qu'ont dit les pilotes

Article précédent

GP d'Azerbaïdjan : ce qu'ont dit les pilotes

Article suivant

Le débris fatal à Bottas n'avait pas été signalé à la FIA

Le débris fatal à Bottas n'avait pas été signalé à la FIA
Charger les commentaires