Stats - Hamilton impérial à Suzuka

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix du Japon 2017 de Formule 1, remporté par Lewis Hamilton sur Mercedes !

Stats - Hamilton impérial à Suzuka
Charger le lecteur audio

1/18
Lewis Hamilton a signé la 71e pole position de sa carrière en Formule 1 lors du Grand Prix du Japon.

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

2/18
Le tour du Britannique, en 1'27"319, a battu le précédent record de la piste qui appartenait jusqu'ici à Michael Schumacher avec un chrono de 1'28"954, réalisé en Q2 lors des qualifications du GP du Japon 2006.

Photo de: XPB Images

3/18
Il s'agissait de la première pole à Suzuka pour Hamilton, qui a désormais signé au moins une pole position sur 26 circuits différents, un record absolu dans l'Histoire de la discipline, devant Alain Prost (22). Cela lui permet aussi de compter au moins une pole sur tous les circuits du calendrier 2017.

Photo de: Sutton Motorsport Images

4/18
C'est la quatrième fois que Hamilton remporte un Grand Prix du Japon après l'édition 2007 à Fuji (photo) et les éditions 2014 et 2015 à Suzuka. Il égale dans ce domaine Sebastian Vettel (vainqueur à Suzuka en 2009, 2010, 2012 et 2013), même si le maître incontesté reste M. Schumacher avec six succès (tous à Suzuka, en 1995, 1997, 2000, 2001, 2002 et 2004).

Photo de: LAT Images

5/18
Dimanche, le triple Champion du monde a remporté sa 61e victoire en F1, sa huitième de la saison.

Photo de: Sutton Motorsport Images

6/18
La Mercedes W08 EQ Power est de ce fait devenue la 21e monoplace de l'Histoire de la discipline à compter au moins 10 succès en Formule 1, le record appartenant à la Mercedes W07 Hybrid de 2016, avec 19 victoires.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

7/18
Max Verstappen, en terminant second, a signé le dixième podium de sa carrière en F1, égalant ainsi Maurice Trintignant, Tony Brooks et Romain Grosjean.

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

8/18
Quant à Daniel Ricciardo, il est monté sur le 27e podium depuis ses débuts, rejoignant Bruce McLaren et Ralf Schumacher.

Photo de: Sutton Motorsport Images

9/18
Avec ce neuvième podium en 2017, l'Australien dépasse son record en une saison, qui était de huit (en 2014 et 2016).

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

10/18
Ricciardo est désormais monté sur le podium de 15 des 20 circuits du calendrier 2017. Manquent encore à l'appel Bahreïn, Shanghai, Monza, Interlagos et Yas Marina, sachant que les deux derniers sont encore à visiter cette saison.

Photo de: Sutton Motorsport Images

11/18
C'est la première fois depuis 2013 que Red Bull parvient à placer ses deux pilotes sur deux podiums consécutifs.

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

12/18
Quatrième du GP, Valtteri Bottas aura au moins la satisfaction de s'être offert le deuxième meilleur tour de sa carrière, après Sotchi en 2014, avec Williams.

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

13/18
Pour la seconde fois de son Histoire, l'écurie Haas a placé ses deux voitures dans les points à l'arrivée d'une course, avec Kevin Magnussen huitième et Romain Grosjean neuvième. Jusqu'ici, la structure n'avait réussi cela que lors du GP de Monaco 2017.

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

14/18
En revanche, pour McLaren-Honda, il n'y a toujours pas eu le moindre point au Japon depuis le retour du motoriste dans la discipline, avec la 11e place d'Alonso et la 14e de Stoffel Vandoorne.

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

15/18
Victime d'un problème de DRS, Nico Hülkenberg n'a pas pu poursuivre sa série de cinq arrivées consécutives dans les points à Suzuka.

Photo de: Sutton Motorsport Images

16/18
Si Marcus Ericsson a maintenu la statistique qui veut qu'il se qualifie toujours devant son équipier à Suzuka, il n'est en revanche pas parvenu à conserver intacte celle qui veut qu'il finisse toujours devant en course puisqu'il s'est accidenté dès le septième tour.

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

17/18
Victime d'une sortie de piste dans le premier tour, Carlos Sainz est devenu le premier pilote à ne pas être classé lors d'un Grand Prix du Japon depuis l'édition 2014. En effet, aucun pilote n'a abandonné en 2016 et en 2015 le retrait de Felipe Nasr est intervenu tard et le Brésilien avait été classé.

Photo de: Sutton Motorsport Images

18/18
L'Espagnol, qui a disputé son dernier GP avec Toro Rosso, quitte donc l'écurie italienne avec 56 départs à son compteur, deux de moins que le pilote qui a le plus roulé pour Faenza, à savoir Jean-Éric Vergne (58 départs).

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Hülkenberg : La fiabilité n'est pas assez bonne chez Renault
Article précédent

Hülkenberg : La fiabilité n'est pas assez bonne chez Renault

Article suivant

Avec une F1 erratique, Mercedes ne se relâchera pas

Avec une F1 erratique, Mercedes ne se relâchera pas