Stats - Hamilton et Räikkönen brillent à Monza

partages
commentaires
Stats - Hamilton et Räikkönen brillent à Monza
Par : Fabien Gaillard
3 sept. 2018 à 15:30

Retrouvez toutes les statistiques et les chiffres essentiels du Grand Prix d'Italie 2018 de Formule 1, remporté par Lewis Hamilton, sur Mercedes.

Diapo
Liste

1/16

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Kimi Räikkönen a signé la 18e pole position de sa carrière en F1, soit autant que Mario Andretti et René Arnoux. Il s'agissait de la 219e pole de la Scuderia Ferrari et de la 220e d'un moteur de Maranello.

2/16

Photo de: BMW AG

En signant 1'19"119 (263,588 km/h de moyenne), le Finlandais s'est offert le nouveau record du circuit de Monza qui était détenu jusqu'ici par Juan Pablo Montoya sur la Williams FW26 de 2004 en 1'19"525 (262,242 km/h). Le temps du Colombien avait été inscrit lors de la séance de pré-qualifications.

3/16

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Les 15 ans, deux mois et quatre jours (soit 284 GP) entre la pole du GP d'Europe 2003 et celle du GP d'Italie 2018 représentent le plus grand écart entre la première et la dernière pole position d'un pilote dans l'Histoire de la F1. Räikkönen devance Rubens Barrichello qui détenait auparavant ce record avec 15 ans, un mois et 20 jours entre les poles de Belgique 1994 et du Brésil 2009.

4/16

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Ce doublé Ferrari à l'avant de la grille était le 76e de l'Histoire et aussi le premier à Monza depuis 2000.

5/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le lendemain cependant, c'est Lewis Hamilton qui s'est imposé pour la 68e fois de sa carrière en F1. Il s'agissait aussi de la 82e victoire de l'écurie Mercedes et de la 168e d'un moteur à l'Étoile.

6/16

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Ce succès est le cinquième de Hamilton en Italie (2012, 2014, 2015, 2017, 2018), ce qui lui permet d'égaler le record de Michael Schumacher (1996, 1998, 2000, 2003, 2006).

7/16

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

Pour la première fois depuis Barrichello en 2009 avec Brawn GP, le vainqueur du GP d'Italie ne s'est pas élancé depuis la première ligne de la grille de départ. C'est seulement la troisième fois que cela arrive depuis 1998 (Barrichello était parti 4e en 2002).

8/16

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Hamilton a réalisé le 40e meilleur tour depuis ses débuts, ce qui lui permet de revenir à une unité d'Alain Prost.

9/16

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Räikkönen est monté sur le 100e podium de sa carrière. Il devient le cinquième pilote de l'Histoire à atteindre cette barre, en compagnie de Schumacher (155), Hamilton (128), Vettel (107) et Prost (106).

10/16

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Il s'agissait du 80e GP mené par le Finlandais en F1, entrant dans le club fermé des pilotes ayant atteint ce chiffre, en compagnie de Schumacher (142), Hamilton (123), Vettel (97), Senna (86), Prost (84) et Alonso (84).

11/16

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

Räikkönen a d'ailleurs mené plus de tours sur cette course (23) que lors des 13 GP précédents (17). C'était également la première fois depuis 2009 qu'il menait au moins un tour à Monza.

12/16

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Valtteri Bottas est monté sur son 28e podium en F1, soit autant que Clay Regazzoni.

13/16

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Pour la quatrième saison consécutive, Force India a placé ses deux monoplaces dans les points à Monza, avec les 4e et 6e positions d'Esteban Ocon et Sergio Pérez.

14/16

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Williams a placé ses deux voitures dans le top 10 pour la première fois de la saison et la première fois depuis le GP de Malaisie 2017.

15/16

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Et cela veut donc forcément dire que Sergey Sirotkin a inscrit son premier point en F1 ! Désormais, les 20 pilotes de la saison 2018 ont inscrit au moins un point cette année.

16/16

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Initialement sixième en piste, Romain Grosjean a été disqualifié (sous réserve d'appel) pour un problème de fond plat. Il faut remonter au Brésil en 2015 pour trouver trace d'un pilote exclu des résultats d'une course : il s'agissait de Felipe Massa, dont la Williams avait un pneu arrière dont la température était trop haute sur la grille. Le Brésilien avait terminé huitième sur la piste.

Prochain article Formule 1
McLaren : Red Bull en demande trop pour libérer Key

Article précédent

McLaren : Red Bull en demande trop pour libérer Key

Article suivant

Mercedes veut comprendre la vitesse de pointe de Ferrari

Mercedes veut comprendre la vitesse de pointe de Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Statistiques