Stats - Les chiffres de la saison de Pirelli en F1

Comme chaque année, Pirelli livre son détail de la saison à travers une série de chiffres parfois étonnants.

1/29

Nombre total de pneumatiques fournis en 2016 : 42'792. Parmi eux, 38'112 dans le cadre des week-ends de courses, 4680 pour les tests.

Photo de: XPB Images

2/29

Nombre total de pneumatiques utilisés durant les week-ends de course : 15 652, parmi lesquels 13 844 slicks et 1808 enveloppes intermédiaires ou pluie.

Photo de: XPB Images

3/29

Tous types de roulage confondus (en excluant les prototypes), les pneus Pirelli ont parcouru, en 2016, 384'705 km, dont 123'534 en course.

Photo de: Pirelli

4/29

Daniel Ricciardo est le pilote qui a le plus utilisé le pneu dur (orange) avec une distance totale parcourue de 759 km.

Photo de: XPB Images

5/29

Valtteri Bottas est le pilote qui a le plus utilisé le pneu medium (blanc) avec une distance totale parcourue de 3597 km.

Photo de: XPB Images

6/29

Sergio Pérez est le pilote qui a le plus utilisé le pneu tendre (jaune) avec une distance totale parcourue de 6566 km.

Photo de: XPB Images

7/29

Valtteri Bottas est le pilote qui a le plus utilisé le pneu supertendre (rouge) avec une distance totale parcourue sur cette gomme de 4598 km.

Photo de: Williams F1

8/29

Nico Rosberg est le pilote qui a le plus utilisé le pneu ultratendre (violet) avec une distance totale parcourue de 2052 km.

Photo de: XPB Images

9/29

Jenson Button est le pilote qui a le plus utilisé le pneu intermédiaire (vert) avec une distance totale parcourue de 444 km.

Photo de: XPB Images

10/29

Lewis Hamilton est le pilote qui a le plus utilisé le pneu pluie (bleu) avec une distance totale parcourue de 523 km.

Photo de: Mercedes AMG

11/29

Nombre total d'arrêts aux stands en 2016 : 933 (parmi lesquels 4 drive through et un stop-and-go)

Photo de: Williams F1

12/29

Plus grand nombre d’arrêts dans une course : 66, au Grand Prix de Chine.

Photo de: XPB Images

13/29

Plus petit nombre d’arrêts dans une course : 26, en Russie.

Photo de: XPB Images

14/29

Nombre de manœuvres de dépassement en 2016 : 866, soit 41,2 par course. Pirelli explique : "[Une manoeuvre de dépassement] est comptabilisée lorsqu’elle est réalisée durant un tour lancé (premier tour exclu, donc) et que le pilote a conservé sa position à l’issue du tour. Les changements de position permis grâce à un problème mécanique ou parce que l’on prend un tour ne sont pas pris en compte."

Photo de: XPB Images

15/29

Plus grand nombre de manœuvres en course sur piste sèche : 128 en Chine. C'est un record depuis 1983 que ces données sont récoltées.

Photo de: XPB Images

16/29

Plus grand nombre de manœuvres en course sur piste humide : 64, au Brésil.

Photo de: XPB Images

17/29

Plus petit nombre de manœuvres en course sur piste sèche : 10, en Hongrie.

18/29

Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres en 2016 : Max Verstappen, 78. C'est un record depuis 1983 que les données sont récoltées.

Photo de: XPB Images

19/29

Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres sur une course : 18, Lewis Hamilton en Chine.

Photo de: XPB Images

20/29

Pilote qui a été le moins dépassé : Sebastian Vettel, une fois (par Max Verstappen au 66e tour du Grand Prix du Brésil, pour le gain de la 5e place)

Photo de: XPB Images

21/29

Pilote qui a gagné le plus de places dans le premier tour : Fernando Alonso, qui a grimpé de 41 positions dans la première boucle en 2016.

Photo de: XPB Images

22/29

Équipe qui a réalisé le plus de manœuvres : Red Bull, 136 dépassements (record depuis 1983) ; 61 par Daniel Ricciardo, 60 par Max Verstappen, 15 par Daniil Kvyat

Photo de: XPB Images

23/29

Équipe qui a subi le moins de manœuvres : Mercedes, 7 dépassements (Nico Rosberg 4, Lewis Hamilton 3).

Photo de: Daimler AG

24/29

Plus longue course de la saison : Brésil, 3 heures, 1 minute et 1,335 seconde.

Photo de: XPB Images

25/29

Course la plus courte de la saison : Italie, 1 heure, 17 minutes et 28,089 secondes. C'est aussi la course la plus rapide de la saison, avec une vitesse moyenne pour le vainqueur (Nico Rosberg) de 237,558 km/h.

Photo de: XPB Images

26/29

Vitesse la plus élevée atteinte par un pneumatique Pirelli P Zero de Formule 1 au cours d’un Grand Prix : 372,5 km/h, Valtteri Bottas au Mexique.

Photo de: XPB Images

27/29

Lewis Hamilton détient, en 2016, le record de meilleurs tours, 15 (3 en course, 12 en qualifications), et celui du plus grand nombre de tours menés, 566.

Photo de: XPB Images

28/29

Lors des tests de pneus pour 2017 : trois équipes ont testé 96 prototypes de pneumatiques, sur 24 journées. Elles ont parcouru 2613 tours au total, soit 12,148 km, sur cinq circuits différents (Abu Dhabi, Barcelone, Fiorano, Mugello, Paul Ricard).

Photo de: Pirelli

29/29

Kilomètres parcourus par les pilotes lors des essais 2017 :

Pascal Wehrlein (Mercedes) : 3248

Pierre Gasly (Red Bull) : 2494

Sebastian Vettel (Ferrari) : 2228

Sébastien Buemi (Red Bull) : 1190

Kimi Raikkonen (Ferrari) : 1054

Max Verstappen (Red Bull) : 517

Esteban Gutiérrez (Ferrari) : 480

Antonio Fuoco (Ferrari) : 478

Nico Rosberg (Mercedes) : 209

Daniel Ricciardo (Red Bull) : 200

Lewis Hamilton (Mercedes) : 50

Photo de: Pirelli
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Diaporama
Tags pirelli