Stats - Vettel offre un Monaco à Ferrari

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix de Monaco 2017 de Formule 1, remporté par Sebastian Vettel sur Ferrari !

1/16

En prenant le départ de son 306e GP en carrière, le revenant Jenson Button s'est rapproché à une unité du total de Michael Schumacher (307), tout en restant à distance du recordman en la matière, Rubens Barrichello (323 GP).

2/16

Kimi Räikkönen a signé sa 17e pole position en carrière, ce qui lui permet d'égaler Jackie Stewart. Il signe aussi le record absolu de la piste en 1'12"178.

3/16

La dernière fois que le Finlandais s'était élancé de la pole position était au Grand Prix de France 2008. Fait étonnant : Lewis Hamilton, 13e sur la grille ce dimanche à Monte-Carlo, s'était aussi élancé du 13e emplacement à Magny-Cours il y a neuf ans.

Photo de: XPB Images

4/16

En l'emportant ce dimanche, Sebastian Vettel a signé sa 45e victoire et la 227e de l'écurie Ferrari.

5/16

Il a donc fallu attendre 16 ans pour revoir la Scuderia gagner dans les rues de la Principauté, quand Michael Schumacher avait remporté l'édition 2001 du GP.

6/16

Grâce à la deuxième place de Räikkönen, Ferrari a même réalisé un doublé, le premier depuis le Grand Prix d'Allemagne 2010 où l'écurie avait demandé, par un message codé, à Felipe Massa de laisser passer Fernando Alonso pour la victoire.

Photo de: XPB Images

7/16

Räikkönen a signé son 86e podium en carrière, et le premier à Monaco depuis l'édition 2009.

8/16

Il n'avait plus mené le premier tour d'une course depuis le Grand Prix de France 2008.

9/16

Daniel Ricciardo est quant à lui monté sur le 20e podium de sa carrière, ce qui le place à égalité avec Giuseppe Farina et John Watson.

10/16

Valtteri Bottas ayant terminé quatrième et Lewis Hamilton septième, la série de 21 podiums consécutifs de Mercedes, qui courait depuis le GP de Monaco 2016, s'est achevée.

11/16

Depuis 2014, c'est seulement le quatrième podium sans le moindre pilote Mercedes, après les GP de Hongrie 2015, de Singapour 2015 et d'Espagne 2016.

12/16

Grâce à la huitième place de Romain Grosjean et à la dixième position de Kevin Magnussen, Haas a pour la première fois de son histoire placé ses deux monoplaces dans les points lors d'une seule course.

13/16

Course à oublier pour Sergio Pérez : le Mexicain, qui restait sur 15 arrivées consécutives dans les points, a terminé 13e. Il s'agit cependant de sa 36e course consécutive où il est classé à l'arrivée, ce qui lui permet d'égaler la série de Button entre les GP d'Inde 2012 et d'Italie 2014. Nick Heidfeld reste le maître dans ce domaine, avec 41 GP consécutifs.

14/16

Plus globalement, c'est la fin de la série de 17 arrivées d'affilée dans les points pour Force India. Aussi, il n'y a plus d'écurie, cette saison, à avoir placé ses deux voitures dans le top 10 lors de chaque Grand Prix.

15/16

Pour la première fois depuis 2009, McLaren n'est pas parvenu à inscrire le moindre point en Principauté, après son double abandon.

16/16

Pour son retour, la course de Button s'est achevée au 58e tour. C'est la seconde fois que ce qui est supposément le dernier GP du Britannique se solde par un abandon (après Abu Dhabi 2016). Plus étonnant encore, c'est sur le même problème, à savoir le bris d'une suspension, même si les causes sont loin d'être similaires !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Type d'article Statistiques
Tags monte-carlo, statistiques, stats