Stats - Le plus jeune podium de l'Histoire de la F1

Voici les statistiques marquantes du Grand Prix du Brésil, 20e manche de la saison 2019, dont le podium est le plus jeune de l'Histoire de la Formule 1.

Stats - Le plus jeune podium de l'Histoire de la F1
Charger le lecteur audio

Lire aussi :

1/25

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Max Verstappen a signé la deuxième pole position de sa carrière, égalant notamment Gilles Villeneuve, Jean Alesi et Heinz-Harald Frentzen.

2/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

C'est un neuvième Grand Prix consécutif sans pole position pour Lewis Hamilton. Il s'agit de sa pire série depuis les saisons 2010 et 2011 (26 courses d'affilée sans pole).

3/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Avec Romain Grosjean huitième et Kevin Magnussen dixième, les deux Haas sont passées en Q3. C'est une première depuis le Grand Prix d'Espagne 2019.

4/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Max Verstappen a remporté la huitième victoire de sa carrière, égalant Jacky Ickx et Denny Hulme.
5/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Avant son abandon, Valtteri Bottas a réalisé le 13e meilleur tour en course de sa carrière, aussi bien qu'Alan Jones, Riccardo Patrese et Daniel Ricciardo.

6/25

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Max Verstappen a obtenu le 30 podium de sa carrière, autant que Juan Pablo Montoya. Pierre Gasly et Carlos Sainz sont les 210e et 211e pilotes de l'Histoire à monter sur le podium en Championnat du monde.

7/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Aucun pilote n'a attendu aussi longtemps que Sainz avant de monter sur son premier podium : 101 Grands Prix (le record appartenait précédemment à Martin Brundle, avec 91 départs).
8/25

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Verstappen, Gasly, Sainz : il s'agit du podium le plus jeune de l'Histoire de la Formule 1, à 23 ans, 8 mois et 13 jours de moyenne. Le record de Vettel-Kovalainen-Kubica (photo) au Grand Prix d'Italie 2008 (23 ans, 11 mois et 16 jours) est battu.

9/25

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pierre Gasly et Carlos Sainz ont obtenu leur premier podium ensemble : ce n'était jamais arrivé depuis le Grand Prix d'Allemagne 1994 (photo) avec le premier top 3 pour Olivier Panis, deuxième, et Éric Bernard, troisième.

10/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

À 23 ans, 9 mois et 10 jours, Pierre Gasly n'est que le 27e plus jeune pilote de l'Histoire à monter sur le podium, mais il est le plus jeune Français, battant le record de Jean Alesi (25 ans et 9 mois au Grand Prix des États-Unis).

11/25

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Quinze des vingt pilotes du plateau sont désormais montés sur le podium en Formule 1 : seuls font exception les quatre rookies (Russell, Norris, Albon, Giovinazzi) et… Nico Hülkenberg.

12/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Avec la troisième place de Carlos Sainz, McLaren obtient son premier podium depuis le Grand Prix d'Australie 2014 (Kevin Magnussen deuxième, Jenson Button troisième).
13/25

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

L'Espagne est le dixième pays à franchir le cap des 100 podiums (97 pour Fernando Alonso, un pour Alfonso de Portago, Pedro de la Rosa et Carlos Sainz). Le record appartient au Royaume-Uni avec 681 podiums.

14/25

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

La Red Bull-Honda de Verstappen victorieuse, la Toro Rosso-Honda de Gasly deuxième : c'est le premier doublé du motoriste japonais depuis le triomphe de McLaren-Honda au Grand Prix du Japon 1991 (Gerhard Berger vainqueur, Ayrton Senna deuxième).

15/25

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Honda a passé le cap des 5000 tours en tête (5041) mais demeure bien loin du record de Ferrari (15'212).
16/25

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Avec la deuxième place de Pierre Gasly, Toro Rosso a réalisé son meilleur résultat depuis la victoire de Sebastian Vettel au Grand Prix d'Italie 2008. C'est la première fois que la structure de Faenza obtient deux podiums en une saison depuis sa fondation en tant que Minardi en 1985.

17/25

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Depuis le Grand Prix du Canada 2018, Max Verstappen a signé 18 podiums quand ses coéquipiers (Daniel Ricciardo, Pierre Gasly et Alexander Albon successivement) n'y sont pas montés une seule fois. Sur cette période, Verstappen a marqué 474 des 703 points de Red Bull (67,43%), soit plus du double de ses coéquipiers.

18/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Kimi Räikkönen quatrième, Antonio Giovinazzi cinquième : c'est le meilleur résultat d'ensemble de l'écurie Alfa Romeo depuis l'époque BMW Sauber (Robert Kubica quatrième et Nick Heidfeld cinquième au Grand Prix de Belgique 2009).

19/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Antonio Giovinazzi a par ailleurs signé le meilleur résultat de sa jeune carrière en Formule 1.

20/25

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Septième, Lewis Hamilton est entré dans les points 32 fois d'affilée, et 65 fois sur les 66 derniers Grands Prix. Il est ainsi très proche de son record (33 courses consécutives dans les points).
21/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Hamilton a mené un Grand Prix pour la 147e fois, c'est toujours un record.
22/25

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Une Mercedes terrassée par un problème technique, en l'occurrence celle de Valtteri Bottas : ce n'était pas arrivé depuis le Grand Prix d'Autriche 2018 (double abandon pour Hamilton et Bottas).

23/25

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Suite à l'accrochage avec Charles Leclerc, Sebastian Vettel a connu trois abandons en cinq courses : c'est une première depuis la saison 2008 de Formule 1.

24/25

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Hormis le carambolage survenu avec Max Verstappen au départ du Grand Prix de Singapour 2017, c'est la première fois dans l'Histoire de la Formule 1 que deux pilotes Ferrari s'éliminent mutuellement dans un accrochage : Vettel et Leclerc ont été contraints à l'abandon.

25/25

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Mercedes, Ferrari et Red Bull n'ont marqué que 31 points (25 pour Verstappen, 6 pour Hamilton) avec leurs six voitures sur ce Grand Prix. C'est une première depuis le Grand Prix de Hongrie 2012 (16 points pour Red Bull avec Vettel quatrième et Webber huitième, 12 points pour Ferrari avec Alonso cinquième et Massa neuvième, 1 point pour Mercedes avec Rosberg dixième, soit un total de 29 unités).
partages
commentaires
Les restarts frénétiques d'Interlagos donnent des idées à la F1
Article précédent

Les restarts frénétiques d'Interlagos donnent des idées à la F1

Article suivant

Les choix de pneus connus pour Abu Dhabi

Les choix de pneus connus pour Abu Dhabi
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021