Stats - Qui est le pilote le plus fiable en 2012?

783

783. C’est le nombre maximal de tours qu’il était possible de boucler entre le Grand Prix d’Australie, première épreuve du championnat, et la dernière manche italienne en date. Jetons un coup d’œil aux statistiques pour nous rendre compte des forces en présence du point de vue de la fiabilité pilote.

Ils ne sont que deux pilotes à avoir bouclé 100% des tours possibles cette saison : Nico Rosberg (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Lotus) détiennent la palme des meilleurs élèves. Evitant accrochages fatals, incidents mécaniques et autres pièges de cette passionnante saison 2012, ils n’ont pas encore faibli après 13 Grand Prix. Räikkönen ne manqua les points que sur le GP de Chine cette année (remporté par…Rosberg !), terminant tout de même la course. Troisième du championnat, il ne s’est pas encore imposé mais ne compte qu’un point de moins que Lewis Hamilton, ayant 3 succès au compteur.

Le seul autre pilote à jouir d’une stat de 100% de tours accomplis est Jérôme d’Ambrosio, parvenu au terme de son intérim de Romain Grosjean avec les 53 boucles de Monza. On ne pourrait évidemment comparer cette performance à celle des gros bras, le Belge étant celui ayant accompli le moins de tours en piste cette saison.

Avant son abandon en fin de course, Mark Webber faisait encore partie du cercle des pilotes ayant achevé toutes ses courses 2012. Le voici maintenant à 99,6% de réussite avec 780 tours couverts. Il devance l’irrégulier en performance mais métronome Felipe Massa (769 tours), Daniel Ricciardo (767 tours), ou encore Sebastian Vettel (753 tours et ayant aussi perdu gros en Italie).

Les mauvais élèves ? Romain Grosjean, ferme la marche avec 480 tours accomplis en un GP de moins que ses compères, soit 65,8% des tours de la saison 2012 à ce jour. Le second homme le moins vu en piste le dimanche compte tout de même 102 boucles de plus. Il s’agit de Pedro de la Rosa (80,3%), juste derrière son coéquipier Karthikeyan. Michael Schumacher figure également en bas de tableau avec les trop nombreux aléas de course rencontrés lors de la première demi-saison : le septuple Champion du Monde, qui collectionnait sous l’ère Ferrari les records de fiabilité, n’a bouclé que 584 tours, soit moins des trois quarts de la distance des GP 2012. Maldonado ? Avec ses multiples crashs, le Vénézuélien pointe 18ème (80,2%).

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités