Stats - Verstappen force 2, Hamilton puissance 70

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix de Malaisie 2017 de Formule 1, remporté par Max Verstappen sur Red Bull !

Stats - Verstappen force 2, Hamilton puissance 70

1/21

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Lewis Hamilton a signé en Malaisie la 70e pole position de sa carrière.
2/21

Photo de: XPB Images

C'est la cinquième pole du Britannique sur le circuit de Sepang (2012, 2014, 2015, 2016, 2017), soit autant que Michael Schumacher (1999, 2000, 2001, 2002, 2004). Les deux hommes sont recordmen en la matière, en autant de participations à la course (11).
3/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pierre Gasly est devenu en Malaisie le 758e pilote de l'Histoire de la F1 à prendre le départ d'un Grand Prix, et le 71e Français.
4/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Max Verstappen s'est imposé pour la seconde fois de sa carrière au terme des 56 tours de course.
5/21

Photo de: LAT Images

Il égale, au nombre de succès en Formule 1, Bill Vukovich, Jose-Froilan Gonzalez, Maurice Trintignant, Wolfgang von Trips, Pedro Rodriguez, Jo Siffert, Peter Revson (photo), Patrick Depallier, Jean-Pierre Jabouille, Patrick Tambay, Elio de Angelis et Valtteri Bottas.
6/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le destin de Verstappen semble être lié aux malheurs de Daniil Kvyat. En effet, les deux courses remportées par le Néerlandais ont été celles qui ont suivi un remplacement du Russe : il avait dû échanger son baquet Red Bull avec celui de Verstappen chez Toro Rosso avant le GP d'Espagne 2016 et il a vu Gasly le suppléer dans le baquet de la STR12 lors du GP de Malaisie 2017.
7/21

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

La seconde victoire en carrière de Verstappen en Malaisie a été acquise à l'âge de 20 ans et un jour, ce qui est toujours plus jeune d'un an et 72 jours que la victoire de Sebastian Vettel à Monza en 2008.
8/21

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Il s'agit seulement du second podium de la saison pour le numéro 33, après la Chine.
9/21

Photo de: XPB Images

Verstappen est le cinquième vainqueur différent de la saison. Il faut remonter à 2013 pour trouver trace d'un tel nombre, une année où Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Nico Rosberg et Lewis Hamilton avaient gagné au moins un GP chacun.
10/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

En terminant second, Hamilton a signé le 114e podium de sa carrière. Il est second dans ce classement, derrière les 155 de Michael Schumacher. En Malaisie, il a aussi égalé le nombre de podiums de Vettel et Bottas cette saison (10).
11/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pour la première fois de l'ère du V6 turbo hybride, Mercedes échoue à l'emporter sur une piste lors de trois saisons consécutives, après la victoire de Vettel en 2015 et celle de Ricciardo en 2016. Paradoxalement, il s'agit de la course sponsorisée par le pétrolier de l'écurie, Petronas.
12/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Daniel Ricciardo a signé son huitième podium de l'année et le 26e de sa carrière, égalant Eddie Irvine et Ronnie Peterson.
13/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est d'ailleurs le premier double podium de Red Bull depuis... le GP de Malaisie 2016.
14/21

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Remonté du 20e emplacement sur la grille à la quatrième place finale, Sebastian Vettel est le premier pilote à être aussi bien classé tout en étant parti dernier à Sepang.
15/21

Photo de: XPB Images

Vettel est parti quatre fois bon dernier d'un Grand Prix mais a à chaque fois réussi à rentrer dans les points : troisième à Abu Dhabi en 2012 (photo) après être parti des stands, septième à Austin en 2014 après être parti 18e et cinquième à Singapour en 2016 après être parti 22e.
16/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

L'Allemand a également signé le meilleur tour en piste (1'34"080, au 41e tour) pour la 31e fois de sa carrière, soit un de plus que Nigel Mansell.
17/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pour la 12e fois de la saison, les deux Force India terminent dans les points avec Sergio Pérez sixième et Esteban Ocon dixième.
18/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Les Williams ont aussi terminé à deux dans le top 10 à Sepang, avec la huitième place de Lance Stroll et la neuvième de Felipe Massa. C'est seulement la troisième fois de la saison que les deux FW40 ramènent des points sur une même course (après l'Autriche et l'Italie).
19/21

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Après la meilleure qualification de sa carrière samedi, avec la septième place sur la grille, Stoffel Vandoorne a égalé son meilleur résultat en discipline reine (établi à Singapour il y a deux semaines) avec le septième rang sous le drapeau à damier. Il a aussi dépassé Fernando Alonso (11e du GP) au classement pilotes, avec 13 points contre 10.
20/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Victime d'un problème moteur sur la grille de départ, c'est la seconde fois de la carrière de Kimi Räikkönen qu'il ne peut pas prendre le départ d'une course pour laquelle il s'est qualifié. Le seul précédent était le GP des États-Unis 2005, où toutes les monoplaces chaussées de Michelin avaient refusé de s'élancer devant les risques de crevaison.
21/21

Photo de: XPB Images

Il faut remonter au Grand Prix de Singapour 2014 pour trouver trace d'une première ligne sur laquelle il manque un pilote au départ, avec les problèmes électroniques qui avaient touché Nico Rosberg juste avant la course. Hamilton était également en pole.
partages
commentaires
McLaren enregistre des pertes en 2016

Article précédent

McLaren enregistre des pertes en 2016

Article suivant

Vettel craint le pire après l'accrochage avec Stroll

Vettel craint le pire après l'accrochage avec Stroll
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021