Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas

Le directeur de l'écurie Haas, Günther Steiner, estime qu'il n'y aurait aucun intérêt pour lui de rester en Formule 1 sur le long terme s'il n'a aucune possibilité de se battre avec les écuries du top 3.

Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas

L'écart de performance entre les écuries du top 3 (Mercedes, Ferrari, Red Bull) et le reste du peloton incite certains à parler de "Classe A" et de "Classe B" en Formule 1, impliquant que les écuries qui composent cette dernière n'ont que peu de chance de lutter contre le trio de tête.

Steiner affirme qu'il peut accepter une telle situation sur le court terme, mais il pense qu'il y aurait matière à interroger son implication dans la discipline à plus long terme si les choses n'évoluent pas. "Je pense que pendant deux ans, oui, c'est soutenable", a-t-il déclaré pour Motorsport.com. "Mais à long terme, ça devient ennuyeux. Si, à un certain moment, ça ne change pas, il n'y aucun intérêt à juste rester là."

Lire aussi :

"Le business en tant que business ne fonctionne pas si vous ne pouvez pas ressentir la joie de vous battre pour des podiums et des victoires. Il n'y a aucun intérêt à être là après un certain temps, vous savez. Pourquoi je perdrais du temps à travailler sans relâche, jour et nuit, à voyager dans, je ne sais pas, 21 pays autour du monde, juste pour savoir que je vais faire la même chose que l'année passée ? Ça n'a aucun intérêt, aucun intérêt."

Pour Steiner, l'horizon 2021, avec une réglementation qui devrait voir l'instauration d'un budget capé et de nouvelles monoplaces favorisant les luttes en piste, a le potentiel pour remettre en cause l'ordre établi, tout comme l'évolution naturelle des équipes. "[La F1] change toujours et les choses changent très vite ici, donc je ne pense pas que, dans trois ans, la Formule 1 sera la Formule 1 d'aujourd'hui."

"Je veux dire, regardez ce qu'était la Formule 1 au début des années 2000. On pouvait gagner de l'argent vraiment facilement, et désormais c'est impossible. Juste 18 ans après, c'est impossible, vous savez. Donc les choses changent, et c'est en fait une partie de la Formule 1 qui m'intéresse. Ce n'est pas comme faire la même chose pour les 20 prochaines années. À chaque fois, quelque chose change."

partages
commentaires
Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye

Article précédent

Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye

Article suivant

Les 24 Heures de Daytona interrompues après le show Alonso

Les 24 Heures de Daytona interrompues après le show Alonso
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021