Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Le directeur de Haas F1, Günther Steiner, estime que Romain Grosjean n'aurait pas dû parler au nom de l'équipe lorsqu'il a exprimé des doutes sur son avenir.

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Ce jeudi en conférence de presse, Romain Grosjean a été interrogé sur son avenir en Formule 1. Le Français a répondu en mettant en avant l'absence de décision prise par Haas, son écurie depuis 2016, quant à son propre engagement en discipline reine au-delà de 2020.

"Il y a beaucoup de points d'interrogation sur ce sujet", a-t-il notamment expliqué. "Mettons les pieds dans le plat : est-ce que Haas sera encore là l'année prochaine ou pas ? C'est évidemment la question."

Lire aussi :

Pour le moment, aucune écurie n'a signé les Accords Concorde, un ensemble de règles qui vont régir la Formule 1, sur les plans de la gouvernance et des aspects commerciaux, lors des six prochaines saisons, même si McLaren a indiqué en être proche. Dans ces conditions, la fin 2020 pourrait être le moment idéal pour quitter le championnat sans s'exposer à des sanctions financières pour rupture contractuelle.

Günther Steiner n'a de son côté pas vraiment goûté aux propos de son pilote. "Je pense que sa réponse était la mauvaise réponse", a-t-il lancé sur Sky Sports. "Parce qu'il lui a été demandé ce qu'il faisait, et il a parlé pour l'écurie. Je pense qu'il a mis les pieds dans son plat, pas dans le nôtre."

"Nous savons ce que nous voulons faire, et notre présence ou non sera juste décidée une fois les Accords Concorde signés. Tout est en place pour que cela se produise. J'ai toujours confiance dans le fait que nous serons là. Donc je pense que l'éléphant doit sortir de la pièce, et aller dans la chambre de Romain [référence à l'expression britannique 'elephant in the room', utilisée par Grosjean lors de la conférence, et que nous avons choisi de traduire par 'mettre les pieds dans le plat']." 

Lire aussi :

Alors que la question de l'avenir de Sergio Pérez chez Racing Point se pose, le Mexicain a indiqué avoir été contacté par une équipe depuis que les rumeurs de l'arrivée de Sebastian Vettel chez Aston Martin sont apparues. Haas pourrait être cette structure.

Une piste que Steiner refuse de développer. "Je pense que nous devons, ou en tout cas dans ma position, parler avec tout le monde, comme je le fais en permanence. Je parle beaucoup, je discute beaucoup avec beaucoup de monde et, bien sûr, j'ai parlé avec Checo les saisons précédentes. En fin de compte, je parle avec tout le monde."

"Je respecte Checo et ce qu'il fait. Je ne sais pas quelle est sa situation avec Racing Point, et je ne veux pas ajouter à la spéculation du moment, parce que je n'ai aucune information."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie
Article précédent

EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie

Article suivant

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021