Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
04 sept.
EL1 dans
22 jours
11 sept.
Prochain événement dans
29 jours
25 sept.
EL1 dans
43 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
57 jours
23 oct.
Prochain événement dans
71 jours
31 oct.
Prochain événement dans
79 jours

Steiner sur les commissaires : "Ça ne s'arrange pas"

partages
commentaires
Steiner sur les commissaires : "Ça ne s'arrange pas"
Par :
17 nov. 2017 à 12:40

Voilà longtemps que Günther Steiner demande à cor et à cri davantage de constance dans les décisions des commissaires, et la sanction infligée à Romain Grosjean au Grand Prix du Brésil provoque de nouveau son désespoir.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 se touchent
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 se touchent
Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Guenther Steiner, Haas F1 Team Principal
Pascal Wehrlein, Sauber C36, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean et Esteban Ocon ont abordé la courbe rapide de Ferradura côte à côte au premier tour du Grand Prix, mais le Français a perdu le contrôle de sa monoplace et a percuté son compatriote, contraignant ce dernier à un premier abandon en carrière.

Les commissaires ont désigné Grosjean comme responsable de l'accident et lui ont infligé dix secondes de pénalité ainsi que deux points sur sa licence. On a ensuite appris que le pilote Haas souffrait probablement d'une crevaison lente sur sa VF-17 au moment de l'accrochage.

"Je partage ma surprise du verdict", commente Günther Steiner, directeur de l'écurie américaine. "Il n'influence pas notre résultat. Nous étions déjà finis. Nous avons pris les choses comme une séance d'essais, rien d'autre. Il a eu deux points de pénalité pour ce qui est à mon avis un incident de course."

"Puis on voit que Stroll a eu un point de pénalité quand la différence de vitesse était de 140 km/h et c'était très dangereux." L'Italien fait ici référence à un incident survenu lors des qualifications du Grand Prix du Mexique, où Lance Stroll avait gêné Romain Grosjean. Le Québécois avait écopé d'une pénalité de trois places sur la grille, ainsi que d'un point sur sa licence.

"J'ai du mal avec cette cohérence. Je peine encore à comprendre. Ça ne s'arrange pas. Plus j'en parle, pire c'est."

Pas d'avancée ?

Steiner avait parlé à Chalie Whiting, directeur de course, dès la fin du Grand Prix du Mexique, afin de comprendre pourquoi Grosjean avait été pénalisé pour avoir coupé un virage tandis que Fernando Alonso n'avait pas reçu de sanction lors de l'accrochage des deux hommes.

Steiner avait alors évoqué des "discussions constructives", mais lorsqu'il lui est demandé s'il y a eu des progrès depuis lors, le directeur de Haas répond : "Pas que je sache. Cette course n'a montré aucun progrès. C'est difficile, très difficile."

Quant à l'accrochage du départ à Interlagos, Kevin Magnussen a échappé à toute sanction, lui qui a abandonné après un contact avec Stoffel Vandoorne et Daniel Ricciardo.

"C'était un incident de course. Premier virage, qu'aurait-il dû faire ? Laisser tout le monde passer ? C'est très similaire à l'incident Sebastian Vettel/Max Verstappen à Singapour, où Vettel n'a pas vu que Räikkönen était sur la gauche. C'est arrivé. Pour moi, c'est aussi simple que ça", conclut Steiner.

Propos recueillis par Lawrence Barretto

 
Constituer un gros stock moteur : le pari payant de McLaren

Article précédent

Constituer un gros stock moteur : le pari payant de McLaren

Article suivant

Critiqué par Lauda, Liberty Media a le plein soutien de Red Bull

Critiqué par Lauda, Liberty Media a le plein soutien de Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel