Stevens et Caterham, une association qui marche

Pour Will Stevens, qui n'était encore lié à aucune équipe de Formule 1 il y a tout juste quatre mois, tout est allé très vite cette année

Pour Will Stevens, qui n'était encore lié à aucune équipe de Formule 1 il y a tout juste quatre mois, tout est allé très vite cette année.

Le jeune Britannique a été officialisé comme membre de Caterham Racing Academy le 28 juin, et moins de trois semaines plus tard, il prenait le volant d'une Formule 1 pour la première fois de sa carrière, à bord de la Caterham CT03 pour les rookie days de Silverstone.

Stevens a obtenu des résultats solides lors de la saison 2013 de Formule Renault 3.5, même s'il espérait mieux et affirme que Caterham ne s'intéressait pas aux résultats bruts, comme il l'a déclaré en exclusivité pour ToileF1.

J’ai eu de très bons résultats cette année, et le rythme a été bon, nous n’avons simplement pas obtenu le résultat que nous voulions le plus”, détaille le pilote P1, faisant allusion à une première victoire qui lui échappe encore. “Je pense que l’équipe de F1 s’intéressait plus au rythme, et aux circonstances des résultats. Nous parlions avec Caterham depuis un moment, nous avons eu quelques discussions avec eux dans l’été, et nous les avons rejoints à peu près un mois avant les essais de Formule 1”.

Nous faisions de notre mieux pour obtenir des essais en Formule 1 cette année, car je pense que cela fait une grande différence si l’on peut avoir une F1 et faire du bon travail”, poursuit-il. “C’était évidemment très intéressant pour nous, c’était intéressant de commencer à travailler avec eux. C’est une décision qui a été prise, et jusqu’à présent, cela se passe très bien”.

Faire partie du programme de jeunes pilotes Caterham comprend de nombreux avantages pour les jeunes pousses, comme l'intégration à l'usine de Leafield, la présence à toutes les réunions techniques lors d'un Grand Prix de Formule 1, et pour les plus expérimentés, des essais en Formule 1. Stevens n'a néanmoins pas pu profiter des avantages financiers que peut procurer le Caterham Racing Academy, même si cela devrait être différent la saison prochaine.

Le programme pour cette année était déjà arrangé au début de l’année”, explique-t-il. “Cette année, il s’agissait donc davantage de mon développement en tant que pilote. Évidemment, nous avons eu beaucoup de travail à faire avant le test de Formule 1. C’est similaire à la plupart des programmes de Formule 1, vous savez, je reçois beaucoup plus d’informations, ma courbe de progression est beaucoup plus incurvée, en fin de compte il y a beaucoup plus d’informations que nous pouvons absorber”.

J’ai été à quelques Grands Prix cette année, j’étais présent à toutes les réunions, à tous les briefings, j’ai essayé de mieux comprendre comment fonctionne le monde de la Formule 1. Par conséquent, pour passer à l’étage supérieur, en Formule 1, je me sens mieux préparé, mais en fin de compte, c’est tout un package et il est largement préférable d’être dans un programme d’une équipe de Formule 1 pour obtenir les informations en plus dont on a besoin”, conclut le natif de l'Essex.

Quant à l'avenir de Stevens, il pourrait se dessiner en GP2 pour 2014, le jeune pilote Caterham nous ayant avoué ne pas vouloir rempiler en Formule Renault 3.5, tandis que la Formule 1 n'est pas encore une option pour lui. L'avenir nous dira s'il parviendra un jour à faire son nid dans la catégorie reine du sport automobile.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Will Stevens
Type d'article Actualités