Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Stratégie - Mercedes peut-il pousser Verstappen à la faute ?

partages
commentaires
Stratégie - Mercedes peut-il pousser Verstappen à la faute ?
Par :
4 août 2019 à 10:40

Voici les clés stratégiques en vue de la course du Grand Prix de Hongrie 2019 de Formule 1, au Hungaroring, avec un éclairage tout particulier de la situation de Mercedes.

Sauf surprise, et en dépit de températures attendues plus hautes ce dimanche, la plupart des stratégies devraient ne voir qu'un seul arrêt. La pluie qui était présente ce vendredi et menaçait ce samedi ne devrait pas venir perturber le plan de marche des écuries.

Lire aussi :

Dans ces conditions voici les estimations de Pirelli pour les possible stratégies :

Estimations 1er relais 2e relais 3e relais
La plus rapide  24-30 tours  40-46 tours  
2e plus rapide  30-35 tours  35-40 tours  
Plus lent  22-28 tours  42-48 tours  
Clairement plus lent  16-20 tours  25-27 tours  25-27 tours

Les pilotes des trois équipes de pointe ont fait le choix de s'élancer en pneus mediums. Cette stratégie, qui n'est pas forcément considérée comme la plus rapide, a l'avantage de pouvoir plus facilement se prémunir contre le trafic, dévastateur sur une piste aussi sinueuse et étroite, en retardant au maximum l'arrêt. La défense ou l'attaque au moyen de l'undercut sont également et éventuellement rendues plus simples.

Il pourrait s'agir d'une arme intéressante pour Mercedes, si les deux pilotes conservent leur position au départ et ne parviennent pas à prendre l'avantage sur Max Verstappen et si leur rythme est suffisant pour rester au contact ou proches du #33. L'écurie allemande se trouverait alors dans une situation de supériorité numérique dans la confrontation directe, ce qui pourrait lui permettre de mettre ses œufs dans deux paniers différents en espérant influer sur les options tactiques de Red Bull.

Lire aussi :

Sur un tracé où les dépassements sont compliqués, forcer le Néerlandais à abandonner sa position en piste en faisant par exemple s'arrêter bien plus tôt la Flèche d'Argent la moins bien placée est une option relativement intéressante. Elle permettrait à la W10 la mieux placée de pouvoir allonger son relais en espérant éventuellement un Safety Car, virtuel ou réel, qui l'aiderait à conserver la tête ou alors de profiter de pneus plus frais dans la dernière partie du second relais. Sans compter sur la possibilité de voir Red Bull temporiser, ce qui pourrait alors permettre à la Mercedes chaussée de pneus plus frais de réaliser un undercut si le rythme le permet.

Toutefois, il n'est pas dans les habitudes de Mercedes de séparer aussi nettement les stratégies et, surtout, de favoriser sur le moyen/long terme sa seconde monoplace en conditions de course normales. Mais la victoire pourrait être à ce prix car rester sagement derrière la Red Bull et s'arrêter un tour avant, au même tour ou un tour après elle – hors circonstances particulières, problème technique ou accident – rendrait la tâche des Flèches d'Argent quasiment impossible.

Article suivant
Wolff : "Bottas et Ocon méritent tous les deux le baquet Mercedes"

Article précédent

Wolff : "Bottas et Ocon méritent tous les deux le baquet Mercedes"

Article suivant

Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie

Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie
Charger les commentaires