Leader solide puis en perdition, Stroll "ne comprend pas"

Lance Stroll a connu un Grand Prix de Turquie à deux visages, durant lequel il a d'abord mené la course solidement, avant de plonger jusqu'au neuvième rang.

Leader solide puis en perdition, Stroll "ne comprend pas"

Leader pendant près de la moitié de la course à Istanbul, où il avait signé la veille la pole position du Grand Prix de Turquie, Lance Stroll a d'abord dégagé une forte impression de maîtrise. Sur la piste détrempée, le pilote Racing Point a excellé, s'envolant même dans les premiers tours, au point de compter une quinzaine de secondes d'avance sur le troisième qu'était Sebastian Vettel.

Lire aussi :

Une fois le passage aux pneus intermédiaires effectué, la donne a peu à peu changé, voyant notamment Sergio Pérez se rapprocher de son coéquipier. Ces pneus se sont énormément usés, et il a fallu faire un choix. Après une longue hésitation, Stroll a été rappelé au stand pour chausser des gommes neuves, ce que n'ont pas fait son coéquipier ni Lewis Hamilton. Dès lors, la Racing Point a perdu tout rythme à mesure que la piste séchait, le graining affectant profondément le pilote canadien. Dépassé par Sebastian Vettel, Charles Leclerc, Carlos Sainz, Max Verstappen, Alexander Albon puis Lando Norris, Stroll a terminé à la neuvième place, à plus d'une minute du vainqueur.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé, je ne comprends pas", déplore Lance Stroll. "Nous avons eu énormément de graining sur le premier train de pneus intermédiaires. Nous avons décidé de passer au stand, nous perdions plusieurs secondes au tour. Je ne sais pas d'où venait ce graining, c'est arrivé instantanément. Puis il y a de nouveau eu du graining, en quantité énorme, et plus aucun rythme. Nous allons devoir analyser ça, c'était terrible aujourd'hui."

Stroll ne cache pas sa frustration d'avoir vu un si bon début de course partir en fumée pour terminer dans l'anonymat du milieu de grille. Pendant ce temps, Hamilton et Pérez, en faisant durer leurs pneus jusqu'au drapeau à damier, ont réussi leur pari.

"C'est frustrant, quand on est en tête avec dix secondes d'avance, de soudainement terminer neuvième", souligne Stroll. "Je ne comprends pas comment c'est arrivé. Enfin, ça vient du graining, mais nous devons regarder pourquoi ça m'a affecté beaucoup plus que l'autre voiture [de l'écurie]. Je ne suis pas sûr de savoir pourquoi."

partages
commentaires
Pérez : "Avec un tour de plus, ces pneus auraient explosé"
Article précédent

Pérez : "Avec un tour de plus, ces pneus auraient explosé"

Article suivant

Hamilton : Rester en F1 pour promouvoir droits de l'homme et environnement

Hamilton : Rester en F1 pour promouvoir droits de l'homme et environnement
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021