Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
93 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
282 jours

Aucune pénalité pour l'accrochage entre Stroll et Norris

partages
commentaires
Aucune pénalité pour l'accrochage entre Stroll et Norris
Par :
12 mai 2019 à 17:57

Les commissaires du Grand Prix d'Espagne 2019 de F1 ont décidé de ne pas infliger de pénalité à Lance Stroll ou Lando Norris pour leur accrochage du 44e tour de course.

Lance Stroll et Lando Norris étaient en lutte pour la 14e position au moment où le Britannique s'est lancé à l'assaut du Canadien à l'extérieur dans le premier virage. La McLaren s'est retrouvée à l'intérieur du virage 2 mais pas exactement à la hauteur de la Racing Point, s'en est suivie une collision et l'abandon des deux pilotes, faisant intervenir le Safety Car.

Lire aussi :

Au vu des images, les commissaires se sont saisis de l'affaire et ont décidé de n'infliger aucune sanction, en justifiant leur décision comme suit : "La voiture #4 [Norris] a tenté de passer la voiture #18 [Stroll] par l'extérieur au virage 1 mais n'a pas, selon l'interprétation des commissaires, complété la manœuvre car la voiture #4 n'était pas totalement aux côtés de la voiture #18. Le pilote de la voiture #4 pensait avoir le droit à ce que de la place lui soit laissée dans le virage 2 alors que le pilote de la voiture #18 a déclaré qu'il était sur la trajectoire de course dans le virage 1 et qu'il avait pris le virage 2 en restant sur cette trajectoire. Il a affirmé ne pas avoir eu conscience, à ce moment-là, de l'endroit où se trouvait la voiture #4."

"Les commissaires croient que le pilote de la voiture #4 aurait dû avorter sa tentative de dépassement dans le virage 2 et également que le pilote de la voiture #18 aurait pu prendre plus conscience de la possibilité que la voiture #4 se trouve à l'intérieur. Par conséquent, nous estimons qu'aucun pilote n'était 'totalement ou en grande partie responsable' et ainsi, selon l'article 38.2 a du Règlement Sportif de la Formule 1, 'aucune pénalité ne sera imposée'."

Norris : "Je ne sais pas à quoi il a pensé"

Avant que la décision soit rendue, Norris s'était montré accusateur envers Stroll, interrogé par Motorsport.com : "Il savait que j'étais là à l'entrée du virage 1. Je ne sais pas à quoi il a pensé après ça. J'étais toujours à l'extérieur, il y avait une bonne partie de ma voiture à l'extérieur pour le virage 2."

"Mais dès qu'il a commencé à tourné à gauche, je me suis dit qu'il pensait soit que j'avais totalement lâché ou que j'avais disparu, ou je ne sais quoi. À ce moment-là, il allait juste tourner et ne pas me donner assez de place, j'ai dû essayer de lâcher et de faire ce que je pouvais, mais je n'ai pas eu assez de temps."

Lire aussi :

Alors qu'il a été entendu s'excuser à la radio, le Britannique a clarifié que ce message était adressé à son écurie et pas au Canadien. "Je suis celui qui pilote la voiture. Si ma course prend fin en raison d'un crash, je suis celui qui pilote, je suis celui qui prend les décisions. Est-ce que j'aurais dû prendre le risque d'essayer de le dépasser... Je ne sais pas. Je suis juste désolé parce que je suis la personne qui est au volant et j'ai laissé tomber l'équipe en ne finissant pas la course."

Stroll, de son côté, insistait sur le fait qu'il n'y avait pas assez de place pour que les deux voitures passent le virage côte à côte : "Je n'ai pas vraiment vu le ralenti donc il faut que je vérifie en détails mais, oui, je veux dire, il n'y avait pas assez de place", a-t-il déclaré en réponse à Motorsport.com. "Je dois prendre le virage, donc j'ai tourné et je ne pouvais pas faire grand-chose. J'ai freiné à l'intérieur et j'ai été loin dans le virage, et ensuite il a fallu que je tourne pour le virage suivant et malheureusement, il n'y avait juste pas assez de place pour deux voitures."

Article suivant
Renault refuse "que la nervosité prenne le pas"

Article précédent

Renault refuse "que la nervosité prenne le pas"

Article suivant

Photos - La course du Grand Prix d'Espagne 2019

Photos - La course du Grand Prix d'Espagne 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Pilotes Lance Stroll Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard