Actualités
Formule 1 GP d'Australie

Stroll jugé "principal responsable" de l'accrochage avec Latifi

Lance Stroll a été jugé "principal responsable" de l'accrochage avec Nicholas Latifi lors des qualifications du GP d'Australie 2022 de F1 et pénalisé en conséquence.

L'incident entre Lance Stroll et Nicholas Latifi est survenu en Q1 des qualifications du Grand Prix d'Australie. En toute fin de cette première partie de la séance, les deux Canadiens se sont retrouvés en piste : le pilote de la Williams a fortement ralenti et s'est écarté de la trajectoire avant le virage 5 pour laisser passer son compatriote. Seulement, quand il s'est aperçu que ce dernier n'était pas dans un tour lancé, il a réaccéléré pour le repasser. Au moment où il est arrivé à hauteur de l'Aston, Stroll a semblé alors donner un coup de volant sur la droite, qui a entraîné l'accrochage et d'importants dégâts sur les deux monoplaces.

Les commissaires ont été saisis de l'incident et ont entendu les deux hommes. Une audience à l'issue de laquelle ils sont jugé que c'est le pilote au numéro 18 qui était majoritairement responsable de la collision. Il a été sanctionné de trois places de recul sur la grille, ce qui ne change rien puisqu'il n'avait pas pu signer de temps et était donc déjà dernier. Il écope également de deux points de pénalité sur sa Super Licence, ce qui porte son total à sept sur les 12 possibles au cours des 12 derniers mois.

Voici comment les commissaires ont justifié leur décision : "LAT s'est écarté sur la gauche et a ralenti à la sortie du virage 4 pour laisser passer des voitures, la dernière étant celle de STR. À la sortie du virage 5, STR ne semblait pas accélérer et était en milieu de piste. LAT a pris la décision d'accélérer et de dépasser STR sur la droite, alors que STR se déplaçait vers le côté droit de la piste où le circuit tourne légèrement vers la droite en menant vers le virage 6."

"Un contact a eu lieu entre la roue avant droite de STR et la roue arrière gauche de LAT, les dégâts en résultant mettant les deux voitures hors course pour la séance. Les commissaires estiment que STR est le principal responsable de la collision en raison de son manque de conscience situationnelle lors de la manœuvre de dépassement de LAT."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc se réjouit d'une pole sur un circuit qui ne lui "convient pas"
Article suivant Vers une disqualification de la Williams d'Albon ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France