Stroll est "un pilote complètement différent" par rapport à ses débuts

Lance Stroll estime qu'il est un "pilote complètement différent" au moment de participer à sa seconde saison de Formule 1 avec Williams en 2018.

Stroll est "un pilote complètement différent" par rapport à ses débuts
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40
#37 Jackie Chan DCR JOTA ORECA LMP2: Lance Stroll
#37 Jackie Chan DC Racing JOTA ORECA LMP2, P: Lance Stroll, Felix Rosenqvist, Daniel Juncadella, Robin Frijns
#37 Jackie Chan DCR JOTA ORECA LMP2: Lance Stroll, Felix Rosenqvist, Daniel Juncadella, Robin Frijns
#37 Jackie Chan DC Racing JOTA ORECA LMP2, P: Lance Stroll, Felix Rosenqvist, Daniel Juncadella, Robin Frijns

Le Canadien, qui a accédé à la F1 après avoir remporté le championnat de F3 Europe, a connu un début difficile avec trois abandons successifs et des critiques acerbes, en particulier de Jacques Villeneuve.

Mais Stroll a renversé les choses avec ses premiers points lors de la septième manche au Canada, suivis par une troisième place lors de la course suivante en Azerbaïdjan, et a terminé l'année avec 40 unités, trois seulement derrière Felipe Massa.

"Je pense que pendant l'année, j'ai énormément changé en tant que pilote. J'ai appris énormément de choses. J'ai acquis de l'expérience en courant au plus au niveau mondial avec les meilleurs pilotes du monde."

"On connaît différentes sorties d'émotions, on fait face à l'adversité et j'ai connu un podium et un départ depuis la première ligne [à Monza]. Ça m'a beaucoup appris sur le fait d'être un pilote de course, et de voyager de par le monde et rouler sur tous ces tracés différents et contre les meilleurs pilotes du monde."

"J'ai vraiment dû apprendre et m'adapter plus que jamais parce qu'il y a tellement à faire en F1, tellement pour être au top en tant que pilote. Ça demande vraiment de la perfection, juste pour sortir d'un week-end avec un résultat correct. C'est pour cela que ça s'appelle la Formule 1. Mais, assurément, je sens que, par rapport à où j'étais à Melbourne en 2017, je suis un pilote complètement différent."

Stroll est un des deux pilotes de F1 actuels, avec Fernando Alonso, à avoir disputé les 24 Heures de Daytona 2018. Aux côtés de Dani Juncadella, Felix Rosenqvist et Robin Frijns dans les ORECA 07 du Jackie Chan DC Racing Jota, le Canadien a terminé 15e de l'épreuve. 

Pour Paddy Lowe, directeur technique de Williams, l'Endurance est une bonne préparation pour la campagne de F1 à venir. "C'est super de voir Lance faire Daytona ce week-end [...] Saisir l'opportunité de courir dans une autre série [est] une bonne préparation pour la saison de Formule 1 à venir. Nous sommes aussi impatients que 2018 soit officiellement lancé et de travailler avec Lance pour continuer les progrès positifs effectués la saison passée."

partages
commentaires
Lauda récupère sa compagnie aérienne mais reste chez Mercedes
Article précédent

Lauda récupère sa compagnie aérienne mais reste chez Mercedes

Article suivant

Le prochain contrat de Ricciardo, "ça passe ou ça casse"

Le prochain contrat de Ricciardo, "ça passe ou ça casse"
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Formule 1
27 oct. 2021
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021