Stroll sanctionné pour un accrochage avec Gasly

Lance Stroll a été sanctionné pour l'accrochage survenu avec Pierre Gasly à la fin du Grand Prix de Russie.

Stroll sanctionné pour un accrochage avec Gasly

Onzième d'un Grand Prix de Russie où il a un temps été en lice pour une belle place d'honneur, Lance Stroll a été pénalisé par les commissaires sportifs après la course. Le pilote canadien a été jugé responsable d'un accrochage avec Pierre Gasly en fin de course, alors que la pluie redoublait d'intensité. Ce contact a provoqué le tête-à-queue du pilote français, puis les deux hommes ont pu repartir. 

Après avoir étudié l'incident, une pénalité de dix secondes assortie de deux points sur sa licence (portant son total à 8/12) a été infligée au pilote Aston Martin, qui ne perd toutefois pas de place au classement. Il reste devant son coéquipier Sebastian Vettel, avec qui il s'est également accroché, quelques instants avant l'incident pour lequel il a été sanctionné. "Je ne pouvais pas le voir, j'essayais de rester sur la piste et nous nous sommes juste touchés mais rien de majeur", a-t-il précisé sur cette scène étonnante avec Vettel.

Tandis qu'Aston Martin quitte Sotchi sans le moindre point, c'est également le cas d'AlphaTauri. Très contrarié à l'issue des qualifications, Pierre Gasly l'est également après cette course. Le pilote tricolore ne s'attarde pas sur l'accrochage avec Lance Stroll, regrettant davantage les mauvais choix de son équipe à plusieurs moments clés du week-end, qu'il boucle à la 13e place.

"J'ai passé tout le premier relais avec Bottas derrière moi, à devoir le garder derrière", explique-t-il au micro de Canal+. "C'était très compliqué de dépasser, on avait beaucoup de dégradation. On était vraiment rapide au début du deuxième relais avec les mediums, et puis après, quand on arrive dans le trafic, on était tous dans le DRS et il ne se passait pas grand-chose. On a commencé à dégrader beaucoup les pneus avant. On aurait pu essayer quelque chose quand la pluie est arrivée, mais on a fait une autre stratégie, donc on va essayer de regarder tout ça et de tirer les bonnes conclusions de ce week-end, car de notre part, ce n'était pas un bon week-end du tout."

"Il ne faut pas oublier, il faut comprendre pourquoi on fait ces erreurs là, car on se bagarre contre des grosses équipes, Alpine, Aston Martin, on sait que c'est pas simple pour nous de marquer des points et de faire des gros résultats à chaque fois, mais quand il y a des opportunités comme aujourd'hui, on ne peut pas se permettre de laisser passer des points. Hier ce n'était pas une bonne prestation, aujourd'hui c'était encore... On aurait pu largement faire mieux donc il va falloir essayer de travailler et de revenir plus fort en Turquie."

Lire aussi :

partages
commentaires
Sainz : "Je ne veux plus me faire dépasser aussi facilement"
Article précédent

Sainz : "Je ne veux plus me faire dépasser aussi facilement"

Article suivant

Wolff : Nos stratèges "catégoriques" ont obligé Hamilton à s'arrêter

Wolff : Nos stratèges "catégoriques" ont obligé Hamilton à s'arrêter
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021