Stroll ne peut pas s'inspirer de Pérez s'il veut le battre

Nettement dominé par Sergio Pérez durant sa première saison chez Racing Point, Lance Stroll a expliqué les difficultés rencontrées face au Mexicain et a une idée de la manière dont il peut le rattraper.

Stroll ne peut pas s'inspirer de Pérez s'il veut le battre

Après deux saisons chez Williams, Lance Stroll est passé chez Racing Point en 2019, équipe dont l'investisseur principal n'est autre que son père Lawrence. Après avoir été équipier de Felipe Massa en 2017 et de Sergey Sirotkin en 2018, le Canadien a été associé à Sergio Pérez, qui disputait sa sixième saison dans l'équipe anciennement appelée Force India. Largement dominé en qualifications, il a également été nettement battu en course par le Mexicain après la pause estivale, lorsque les évolutions de la RP19 commençaient à fonctionner. 

Interrogé sur l'aspect bénéfique d'avoir une référence comme Pérez dans son équipe, Stroll est positif : "Oui, tout à fait. Durant la deuxième moitié de saison, il avait vraiment une bonne dynamique, et je pense que c'est juste grâce à ses connaissances, il est avec la même équipe depuis cinq ou six ans et connaît bien les réglages de la voiture et la gestion des pneumatiques. C'est une combinaison de toutes ces choses. C'est génial pour moi de l'avoir de l'autre côté du garage, je peux comprendre quelques détails ici et là. Mais au final, à ce niveau, il faut en quelque sorte être son propre artiste en piste."

Lire aussi :

Par ces mots, Stroll entend qu'il doit lui-même trouver son style de pilotage et faire évoluer ses compétences pour trouver une manière d'être au niveau de son expérimenté équipier. Alors qu'il pouvait s'inspirer de Pérez en début d'année 2019, il sait que ça ne sera plus possible cette saison, puisque ça le condamnerait à être constamment en retard sur le Mexicain. Il va donc devoir trouver d'autres moyens de faire les progrès nécessaires pour se rapprocher en performance et sait qu'il doit puiser dans ses propres ressources.

"Je pense qu'il s'agit de comprendre comment améliorer certaines de mes faiblesses, je ne peux que parler pour moi, mais comment évoluer à partir de certaines de mes faiblesses et réussir à me reposer sur mes forces. Si je ne fais que chasser le gars qui est à côté de moi dans le garage, je ne vais pas être capable de le battre. Il faut donc être créatif par soi-même, et je pense qu'il faut équilibrer tout cela. Il y a eu des choses que j'ai apprises de lui, surtout en début d'année, quand tout était nouveau pour moi. Maintenant, je regarde vers la saison prochaine et j'essaie de me concentrer sur mon travail, et de travailler sur ce que je peux contrôler, ce qui m'apportera le succès."

partages
commentaires
Inside - Le premier jour d'Ocon chez Renault F1

Article précédent

Inside - Le premier jour d'Ocon chez Renault F1

Article suivant

Leclerc a testé les pneus 18 pouces, Pirelli confirme son programme

Leclerc a testé les pneus 18 pouces, Pirelli confirme son programme
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021