Stroll a enduré une vive brûlure au pied, d'origine inconnue

Une douleur vive et une sensation de brûlure ont fortement perturbé la deuxième séance d'essais libres de Lance Stroll à Bahreïn, sans encore en connaître la raison.

Prometteur sixième de la première séance d'essais libres à Bahreïn, Lance Stroll a vécu un après-midi beaucoup plus compliqué. Un problème encore non identifié dans son cockpit l'a fait souffrir le martyr, lui brûlant le pied. Le tout dans une deuxième séance où il s'est senti beaucoup moins à l'aise qu'en début de journée sur le tracé de Sakhir.

"Les EL1 étaient vraiment bons, je me suis rentré dedans très vite, je me sentais bien avec la voiture", raconte le pilote canadien à l'issue de ce vendredi. "Il n'y a que les EL2 qui sont négatifs, vraiment. Toute la séance, j'ai eu du mal avec la voiture, nous devons voir si quelque chose n'allait pas, ce n'était juste pas génial pour moi." 

"Il y a quelque chose qui me brûlait le pied, je ne sais pas si quelque chose n'allait pas. C'est dingue comme ça me brûlait, je dois voir ce que c'est, mais je devais sortir de la voiture car ça me tuait. Je voulais juste sortir."

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. C'était vraiment, vraiment douloureux. J'ai essayé d'aller jusqu'au bout, mais quand on m'a dit de faire un tour de plus pour la voiture de sécurité virtuelle, j'ai dit que je ne pouvais vraiment pas."

Comme pour de nombreux autres pilotes, c'est le train arrière qui pose problème sur le tracé de Bahreïn. Stroll espère apprendre des données recueillies pour progresser dès demain, lors de l'ultime séance d'essais libres avant les qualifications.

"Les pneus arrière sont très fragiles, sans aucun doute, mais je ne me sentais pas à l'aise avec la voiture durant tous les EL2 par rapport aux EL1", insiste-t-il. "Même lors des runs de qualifications, lors des courts relais de la première séance, j'avais vraiment du mal avec l'arrière, donc nous devons regarder ce qui s'est passé. Ce qui est positif avec les EL1, c'est de s'être installé dans la voiture et de s'y sentir bien, mais nous devons comprendre ce qui s'est passé en EL2. C'était un peu une séance bizarre."

Massa satisfait de sa journée

La journée est dans l'ensemble rassurante pour Williams, après la course à oublier de Shanghai dimanche dernier. Car de l'autre côté du garage, Felipe Massa a connu un premier jour sans la moindre embûche, jusqu'à se hisser au septième rang à sept dixièmes de Sebastian Vettel lors de la deuxième séance, en pneus supertendres.

"C'était un vendredi positif, je dirais", résume le pilote brésilien. "La voiture affiche de bonnes performances avec des pneus neufs, mais aussi sur des longs relais. Les longs relais étaient plutôt réguliers, nous avons réussi à préserver les pneus arrière d'une manière assez acceptable, donc je suis satisfait de notre performance aujourd'hui. J'étais content de la voiture et je suis impatient que nous puissions connaître un week-end compétitif. Je ne pense pas seulement aux qualifications, mais aussi à la course avec la constance des pneus." 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Felipe Massa , Lance Stroll
Équipes Williams
Type d'article Réactions
Tags cockpit, sakhir