Les grid girls en F1, c'est fini !

partages
commentaires
Les grid girls en F1, c'est fini !
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
31 janv. 2018 à 13:34

Sujet évoqué depuis quelque temps déjà, la suppression des grid girls a été annoncée officiellement par les dirigeants de la Formule 1 ce mercredi.

Grid Girl pour Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Des Grid Girls
Une Grid Girl
Une Grid Girl
Grid Girls
La Grid Girl de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Des Grid Girls
Grid Girl de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Dès le début de la saison à venir, on ne verra plus à chaque emplacement de la grille de départ une hôtesse portant le panneau avec le numéro de course de chaque pilote.

Sous l'impulsion de Liberty Media, propriétaire de la catégorie reine depuis maintenant un an, la Formule 1 a choisi de mettre un terme à cette "pratique de longue date". La décision s'appliquera à toutes les autres catégories qui rythment un week-end de Grand Prix.

"Au cours de l'année dernière, nous avons étudié un certain nombre de domaines pour lesquels nous avions le sentiment qu'il fallait évoluer afin d'ajuster notre vision pour cette formidable discipline", explique Sean Bratches, directeur commercial de la Formule 1.

"Employer des grid girls a été un élément de base pour les Grands Prix de Formule 1 pendant des décennies, mais nous avons le sentiment que cette coutume ne fait pas écho à nos valeurs, et qu'elle est clairement en contradiction avec les normes sociétales modernes. Nous ne pensons pas que cette pratique soit appropriée ou pertinente pour la Formule 1 et ses fans, anciens comme nouveaux, à travers le monde."

La F1 souhaite faire du temps passé par les équipes et les pilotes sur la grille de départ un moment de "fête, où des invités et différents artistes peuvent ajouter du glamour et du spectacle au Grand Prix, en permettant aux promoteurs et aux partenaires de mettre en avant leur pays et leurs produits"

La Formule 1 n'est pas le premier Championnat du monde à prendre cette décision, puisque le FIA WEC avait mis fin à la présence des grid girls il y a maintenant trois ans.

 

Article suivant
Le jour où McLaren a cru perdre Alonso

Article précédent

Le jour où McLaren a cru perdre Alonso

Article suivant

Pirelli vise "plus de dépassements et un peu plus de dégradation"

Pirelli vise "plus de dépassements et un peu plus de dégradation"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble