Susie Wolff : "La pire saison de ma carrière (2/2)

Quatrième femme à avoir eu le privilège de piloter une Formule 1 - mercredi à Silverstone, sur une Williams FW33 - Susie Wolff est également la première femme de l’histoire du DTM moderne à avoir marqué des points dans le championnat de tourisme...

Quatrième femme à avoir eu le privilège de piloter une Formule 1 - mercredi à Silverstone, sur une Williams FW33 - Susie Wolff est également la première femme de l’histoire du DTM moderne à avoir marqué des points dans le championnat de tourisme allemand.

Dans

la première partie de son interview exclusive

, la jeune femme expliquait à quel point cette saison était décevante et surtout difficile pour elle. L'opportunité de devenir pilote de développement pour Williams F1 lui a cependant redonné du baume au coeur. Si elle s'estime aussi fautive en partie, Wolff pense qu'elle n'est pas l'unique responsable de ses contre-performances en DTM cette saison.

"Je pense que, sans entrer dans trop de détails - car j’essaie encore de rester concentrée sur la possibilité de terminer la dernière course DTM de la saison sur une bonne note -, il suffit de regarder la grille DTM pour voir que l’on trouve toujours les mêmes personnes derrière en permanence", analyse l'Ecossaise. "Mon coéquipier Roberto Mehri est champion F3 Euroseries en titre ; David Coulthard a lui piloté en F1 de nombreuses années et tous étaient derrière très souvent".

"Nous avions le même problème. Nous tentions de trouver des solutions et d’aller de l’avant, mais cela ne s’est pas passé. Je ne vais pas mettre ça sur le compte de la voiture. Mercedes-Benz a fait du très bon travail cette année et Jamie Green peut encore être titré*. Je ne vais pas non plus porter le blâme sur mon équipe, mais vous pouvez regarder les résultats et tirer vos propres conclusions des raisons pour lesquelles ces pilotes sont derrière…", regrette encore Susie Wolff.

"Je n’aurais jamais poursuivi en DTM si je n’avais pas pensé que de bons résultats étaient possibles. Je ne suis pas une pilote qui se satisfait simplement de courir là, derrière, et de rester hors du rythme", rebondit la jeune femme, qui est avant tout une gagnante. "Je veux collecter des succès. Je ne suis pas là pour faire le nombre et c’est pour cette raison que je suis restée en DTM, car je crois que je m’améliorais en tant que pilote de course".

"Cette année fut la pire saison de ma carrière. Il n’y avait aucune possibilité d’améliorer les choses. Je suis vraiment soulagée d’arriver au terme de ce que j’ai vécu cette année", raconte encore la pilote Mercedes, qui en terminera avec l'exercice 2012 ce dimanche, à Hockenheim.

Faute de résultats satisfaisants, Mercedes-Benz Motorsport songerait à remercier certains de ses pilotes, quitte à n'engager que six Classe-C coupée, contre huit actuellement. Après s'être dans un premier temps défait de David Coulthard, le constructeur allemand pourrait également se séparer de Ralf Schumacher et de Susie Wolff. Cette dernière ne sait d'ailleurs pas ce qu'elle fera l'année prochaine.

"Je n’aime pas parler de l’an prochain car on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, et j’ai encore une course DTM à disputer et sur laquelle me concentrer, et tout ce que je veux est qu’au moins celle-ci se passe bien. Je connais bien Hockenheim, je sais que la voiture y est normalement bonne. Ensuite viendra le moment de s’asseoir et de réfléchir à quoi faire", achève l'actuelle 22ème du championnat, qui se souviendra sans doute de sa 7ème place acquise sur ce même circuit en 2010 au moment du départ.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , David Coulthard , Susie Wolff , Jamie Green
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités