Susie Wolff veut prouver la place des femmes en F1

Dernière femme en date à avoir pris le volant d'une Formule 1, il y a peu à Silverstone, Susie Wolff avait une pression supplémentaire suite à l'accident de Maria de Villota en juillet

Dernière femme en date à avoir pris le volant d'une Formule 1, il y a peu à Silverstone, Susie Wolff avait une pression supplémentaire suite à l'accident de Maria de Villota en juillet.

Avec la perte de son œil droit dans l'accident, Maria de Villota reste toutefois une miraculée, puisque sa Marussia était allée s'encastrer en-dessous d'un camion de l'équipe, percutant la pilote espagnole au niveau du casque.

Suite à l'accident, qui a provoqué un véritable tollé médiatique, certains observateurs pensaient que les femmes n'avaient rien à faire en Formule 1, une chose que Susie Wolff voulait rectifier grâce à son test.
{
"Avec tout le tollé qu’à provoqué l’accident de Maria, je sentais un besoin encore plus fort de prendre la piste, faire du bon travail et montrer que l’accident de Maria n’arrive que très rarement et qu’il ne faudrait pas le généraliser à toutes les femmes en sport auto"} a-t-elle déclaré.

"C’était très important pour moi de rouler pour nous deux et de prouver qu’une femme peut bien piloter en Formule 1. Et je pense que j’y suis parvenue."

Susie Wolff est la femme de Toto Wolff, Directeur Exécutif de Williams F1. Elle officiait en DTM jusqu'à cette année, mais Mercedes lui a annoncé ne pas la conserver pour 2013.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Susie Wolff , Maria de Villota , Toto Wolff
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités