La suspension de la F1 pourrait "retarder" la résurgence de McLaren

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl, a reconnu que la remontée de l'écurie vers les sommets de la grille pourrait être retardée par la suspension des compétitions liée au coronavirus.

La suspension de la F1 pourrait "retarder" la résurgence de McLaren

McLaren a connu en 2019 un retour au premier plan avec la quatrième position du classement constructeurs et un podium, le premier depuis 2014. Alors que la dynamique semblait enclenchée, la pandémie liée au nouveau coronavirus a mis la saison 2020 en suspens à court voire moyen termes. 

Pour Andreas Seidl, McLaren est tout à fait capable de maintenir sa trajectoire ascendante une fois que la compétition débutera, mais il estime que la pause forcée pourrait freiner les ambitions de Woking de réduire l'écart avec les écuries de pointe. "Avant tout, la chose la plus importante pour l'instant est de traverser cette crise et d'y survivre en tant qu'équipe et au niveau de la Formule 1", a déclaré l'Allemand à une sélection de médias, dont Motorsport.com. "C'est une situation difficile pour tout le monde, mais je suis convaincu que dès que nous aurons surmonté cette crise, nous pourrons tout simplement poursuivre l'élan positif que nous avions avant de tous nous retrouver dans une situation de paralysie."

Lire aussi :

La suspension des activités affecte également les efforts faits en coulisses par McLaren pour revenir aux avant-postes. Seidl supervise ainsi d'importants changements dans la structure de l'équipe mais également une série d'améliorations au niveau des infrastructures, avec notamment une nouvelle soufflerie. "Ici aussi, il est encore difficile de savoir exactement quelle sera l'ampleur des retards. Une chose est sûre, toute l'usine, à l'exception de la production de respirateurs, est à l'arrêt en ce moment, ce qui signifie que les projets d'infrastructure sont également en attente. Nous devons simplement voir maintenant, avec toutes nos entreprises et fournisseurs qui travaillent ensemble sur ce projet, l'ampleur des retards une fois que nous aurons repris le travail."

McLaren nourrissait de grands espoirs vis-à-vis de la réglementation prévue en 2021, vue comme une opportunité de réduire l'écart avec Mercedes, Ferrari et Red Bull. Ces règles ont cependant été repoussées en 2022, ce qui veut dire que les écuries de milieu de grille devront attendre un peu plus longtemps pour en tirer parti. "Ce n'est pas un secret que nous, McLaren, avons poussé pour que ces nouvelles règles soient instaurées en 2021."

Lire aussi :

"Mais dans le même temps, nous comprenons parfaitement pourquoi et soutenons ce report. En termes de timing, je pense qu'il est clair qu'avec le report des règles d'un an et avec cette longue pause, cela va potentiellement retarder notre retour à l'avant de la grille. Mais, en même temps, c'est le défi auquel nous devons faire face. Nous avons un plan clair en place concernant ce qu'il faut faire dans les prochains mois et années afin d'avancer encore sur la grille."

Si le Règlement Technique a été repoussé d'un an, le plafond budgétaire entrera en vigueur à partir de 2021. Les détails exacts de ce plafond restent à discuter, McLaren espérant que le chiffre désormais fixé à 150 millions de dollars pourra encore être abaissé en réponse à la crise du coronavirus. "Nous aimerions que le plafond budgétaire soit le plus bas possible. Nous avons avancé le chiffre de 100 millions de dollars, ce à quoi nous serions favorables. Je vois clairement un engagement de la part de tous, comprenant que nous sommes dans une grande crise et que nous devons prendre de grandes décisions pour nous assurer de protéger les équipes et la Formule 1."

partages
commentaires
Les records des pilotes qui n'ont jamais été Champions
Article précédent

Les records des pilotes qui n'ont jamais été Champions

Article suivant

Briatore : Mosley a "persécuté" Schumacher et Benetton en 1994

Briatore : Mosley a "persécuté" Schumacher et Benetton en 1994
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021