Suspensions - Mercedes ne craint pas une réclamation à Melbourne

En marge de la présentation de la Mercedes W08 à Silverstone, Toto Wolff a assuré qu'il n'était pas inquiet quant à la perspective d'une réclamation contre le système de suspensions utilisé par son équipe.

La légalité de plusieurs systèmes de suspensions est au cœur de nombreuses discussions depuis plusieurs semaines, principalement depuis que Ferrari a demandé une clarification à la FIA sur le sujet.

Une directive technique de Charlie Whiting est attendue avant le début des essais hivernaux la semaine prochaine, mais pourrait ne pas suffire. Ainsi, certaines équipes comme Force India s'attendent à voir une réclamation portée lors du premier Grand Prix de la saison, à Melbourne, afin de faire définitivement la lumière sur ce qui est légal ou non.

Mercedes fait partie des écuries qui ont développé des systèmes très poussés et pourrait se retrouver exposé. Néanmoins, Toto Wolff assure être serein sur ce plan.

"Il y a eu des discussions au sein du TRM [Meeting pour le règlement technique] quant à la légalité des suspensions", a-t-il déclaré ce mercredi quand Motorsport.com lui a posé la question. "En ce qui concerne Mercedes, je suis très confiant et à l'aise avec la situation. Nous savons ce que dit le règlement, ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. "Je pense que c'est l'effet habituel du début de saison, et ce n'est pas quelque chose qui nous inquiète."

La nouvelle Mercedes a fait ses premiers tours de roue mercredi à Silverstone dans le cadre d'un tournage, aux mains de Lewis Hamilton puis Valtteri Bottas. Les essais hivernaux débuteront lundi 27 février à Barcelone.

Propos recueillis par Jonathan Noble 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags suspension, toto wolff