Sutil : "Faire mieux n'était pas possible"

Adrian Sutil aura pour seule joie de devancer son équipier en qualifications et de s'être qualifié en Q2 ce samedi à Suzuka

Adrian Sutil aura pour seule joie de devancer son équipier en qualifications et de s'être qualifié en Q2 ce samedi à Suzuka. Pour le reste, sa Sauber reste hors du coup, d'où une quinzième place, bien que l'Allemand partira quatorzième grâce à la pénalité de Jean-Eric Vergne.

"Cela a été un week-end difficile de bout en bout. La monoplace n'est pas facile à piloter mais nous avons réussi à l'améliorer malgré tout en qualifications. J'ai réussi à me qualifier pour la Q2, puis nous avons effectué quelques modifications sur l'équilibre de la monoplace qui nous ont empêché de progresser de manière significative".

Il était donc visiblement impossible de faire mieux : "J'étais donc en mesure d'améliorer mon tour chrono à la fin de la séance mais il n'était pas possible de faire mieux que quinzième".

Cependant, comme beaucoup d'autres, Sutil espère que les conditions météorologiques vont jouer en sa faveur et lui offriront "de bonnes opportunités pour demain".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Jean-Éric Vergne
Équipes Sauber
Type d'article Actualités